DO IT YOURSELF : Oui mais quoi et comment ?

"DIY", philosophie punk/hardcore, politique, engagement (s), manifs,etc... c'est ici qu'on débat.

Messagepar buddy satan » 08 Juin 2005, 13:04

C'est pas moi qui aurais mauvaise conscience dans 5 ans quand il y aura plus rien parce qu'on aura mis de la mauvaise volonté et pas voulu ouvrir les yeux sur les choses comme elles sont.


Apocalypse NOW
Avatar de l’utilisateur
buddy satan
Je suis Florian Schall.
 
Messages: 5732
Inscription: 20 Déc 2004, 22:56
Localisation: Metz

Messagepar julien213 » 08 Juin 2005, 13:18

:roll: Un bien beau texte , plein d'humilité ...
Avatar de l’utilisateur
julien213
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 333
Inscription: 16 Avr 2003, 16:44
Localisation: Metz

Messagepar buddy satan » 08 Juin 2005, 13:21

On se donne rendez-vous dans 10 ans, même jour, même heure, même post, et on en reparle.
Avatar de l’utilisateur
buddy satan
Je suis Florian Schall.
 
Messages: 5732
Inscription: 20 Déc 2004, 22:56
Localisation: Metz

Messagepar olive fukkin'shit! » 08 Juin 2005, 13:50

en donnant tes exemples de plans pourris tu montres bien où se situe le problème: la seule communication dans la scene se résume à ça: "salut, on est (insere le nom de ton groupe) voilà notre cv, on cherche une date ici" ou "salut voilà un chèque et voilà les disques que je veux". en gros quand tu demandes a des ami-e-s/correspondant-e-s de te trouver une date, tu peux être certain-e qu'ils/elles vont faire tout leur possible pour que le concert qu'ils/elles vont organiser soit le plus excitant possible. mais quand tu n'entretiens que des rapports "de travail" avec les gens qui organisent, t'étonnes pas de te trouver dans des plans pourris où tu pieutes à 5 dans la litière du raton laveur domestique (j'ai assez exagéré là?) de l'organisateur / organisatrice... c'est quand même relativement facile d'avoir des correspondant-e-s aujourd'hui: des punks travellers que tu fais pieuter chez toi, des personnes qui font des fanzines à qui tu écris pour donner ton avis, des groupes pour qui tu organises un concert et avec qui tu passes une bonne soirée à discuter jusqu'a pas d'heure... perso ca m'arrive tout le temps ce genre de situation...
olive fukkin'shit!
 

Messagepar phil burn out » 08 Juin 2005, 13:58

Teknobonze a écrit:
phil burn out a écrit:La curiosité des gens, parlons-en ! Qui parmi vous achète plus de 10 disques, 7" et démos compris, par semaine ? Moi je crois que c'est aux acteurs de la communauté d'être curieux : tout le monde veut sortir des disques et les vendre dans le réseau, mais en échange, il faudrait aussi se montrer curieux. Pas "d'attaque" personnelle ici, juste un constat...


Moi. Definitivement. Mais une fois que tu dis ca, tu passes pour un nerd bourgeois plein as,. Faut trouver une juste mesure au discours la encore.


Je suis pas loin de partager tes vues, mais il me semble que claquer 30 ou 40 euro de skeud par semaine, ça me parait pas surréaliste, on peut facilement claquer ça en bistrot en une soirée. Engagement personnel, en fonction de ses moyens.

Sans les "bourgeois" du HC, y'a pas mal de vos disques qui seraient encore en train de prendre la poussière dans les bacs. Ce que je regrette, c'est cette espèce d'hypocrisie générale, cette "scène" où on soutient d'abord et surtout les groupes qui signent sur des gros labels, comme si c'était un gage de qualité. Je pensais naïvement que le peer to peer allait changer la donne, mais ce n'est pas le cas : si les vieux groupes disparus refont surface, on peut à nouveau trouver leurs enregistrements, pour le reste, statu quo : entre le nouveau groupe qui sort un album quand une seconde démo aurait suffit, les pseudos labels DIY qui s'empressent de les signer, les mêmes zicos qui rechignent à écouter / apprécier leurs pairs tout en profitant d'un réseau dont ils n'ont rien à foutre.
On n'a tous nos griefs contre la "scène", c'est très facile de la critiquer, chacun avec son angle et ses représentations. Est-ce que la critique permet de faire avancer le schmilblik ? Sans beaucoup d'engagement personnel, permettez-moi d'en douter. Nous brassons du vent, ou plutôt des pixels...
Pour conclure, je crois que la solution est en nous. Ce n'est pas en essayant d'ouvrir la scène à un "plus large public" qu'on pourra la préserver. C'est plutôt à chacunE de s'appliquer à rendre les choses simples et conviviales, à faire preuve d'altruisme et de curiosité.

Aurélien, les plans moisis dont tu parles, ça représente quoi en pourcentage ? Perso, en plus de 100 concerts, j'ai jamais vécu ça, alors que des plans géniaux arrivent très régulièrement. Pis si un matelas me semble douteux, je dors à côté, et si tout le plan est douteux, on trace et on trouve un autre endroit où dormir...
Avatar de l’utilisateur
phil burn out
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1914
Inscription: 07 Avr 2003, 19:54
Localisation: Montagne de Reims

Messagepar ChristOff » 08 Juin 2005, 14:18

Yep Autélien, j'avoue que j'ai peu-être user un peu trop du cynisme, et c'est vrai qu'en soit, ça aide pas à communiquer... Sur ce point là, je tiens à m'excuser.
Pour le reste, bon, je suis juste 100% pas d'accord avec trop de trucs que tu dis... Principalement le fait que les outils capitalistes qu'on pourraient utiliser ici seraient neutres et sans danger si on sait bien les utiliser. Moi, j'pense pas du tout qu'on puisse laisser entrer et maitriser les outils capitalistes sans que cela aient des conséquences concrètes et déstructrice. C'est ces conséquances que j'essaie de mettre à jour dans la plupart de mes posts. Je trouve que tu "réponds" pas vraiment aux "arguments", et qu'au final on peut pas aller plus loin dans cette discussion là spécifiquement... J'me gourre peut-être.
L'autre truc qui fait que nos positions sont différentes, c'est qu'on a pas la même perspective et la même expérience, c'est évident...
J'ai jamais vraiment dit que TOUT était parfait dans le punk. Je dis que ses bases, l'éthique qu'il sous-entend ne me paraissent pas à changer. Au contraire, pour moi, aujourd'hui encore plus qu'hier, affirmer le NON-PROFIT, la SOLIDARITE, la NON-PROFESSIONALISATION, etc..., ça me parait necessaire et vital. Je ne vais pas prendre l'exemple d'un "mauvais" concert ou d'un truc ultime et RARE pour bâtir toute une critique de fonds sur la communauté punk. Il me semble que ça c'est de la mauvaise foi. Nous avons surement tous et toutes vécut des choses pourraves dans le punk, mais il est bon parfois aussi de recontextualiser les choses et ne pas focaliser sur des cas précis.
Après, ouais, améliorer les choses, je dis pas non. Mais on part pas sur les mêmes directions à suivre pour cela. Toi, tu focalises en gros sur plus de "conforts", tu veux améliorer les conditions d'acceuil des groupes, etc... Je dis pas qu'c'est de la merde, mais moi par exemple, ce qui me tracasse, c'est plus pourquoi les gens n'achètent que les sous-Tragedy et les sous-Isis et les sous-Orchid américains. Pourquoi personne ne s'intéressent à la scène israélienne, turc, slovène, italienne, espagnole, polonaise, finandaise, hongroise, croate, etc.. ? Pourquoi les "habitudes" de consommation deviennent de plus en plus nettement assujetis aux "modes" ? Ce qui me tracasse, c'est pourquoi il y a de moins en moins de militant(e)s dans le punk, de moins en moins de gens de couleur, de moins en moins de place pour les femmes et le féminisme, de moins en moins de place pour les pauvres, etc... Je dis pas que mes interrogations sont mieux ou plus pures... Juste qu'en tout cas, moi je pense sincèrement que l'approche rationaliste favorise l'entrée du capitalisme dans notre univers, et que moi, je pense que c'est le capitalisme qui génère l'uniformisation des gouts et qui invisibilise le reste.. Peut-être que toi tu n'as pas la même analyse, mais moi c'est ce que je crois.
Après une énorme période de remise en question dans ma vie de la place du punk (j'ai failli arrêté le label et la distro), j'ai décidé que si je restais là, c'était pour tenter de visibiliser ce au quoi je crois... J'ai jouer le jeu trop longtemps à ma façon. Je me suis tue aussi parce que j'arrivai plus à gérer l'image de PC flic intolérant qui me collait à la peau... Mais, j'ai décidé de ne plus laisser faire des choses qui me paraissaient dangeureuse sans rien dire, rien tenter... J'ai passé de long mois à être aigri, à maudir chez moi trop de choses, et à finalement ne pas faire grand chose pour que cela change...
Mais j'ai décidé (en revenant d'une tournée justement, comme quoi... ) que c'était merdeux de me vautrer dans cette position-là, et que si je kiffais plus le punk, alors fallais que je me barre tranquillou sans mettre mes déceptions sur le dos de la communauté... J'ai décidé d'assumer et de relever les manches. J'ai envie de participer avec mes petites moyens à "repolitiser" le punk, à aider à en refaire une "menace". Bref, on va pas débattre ad vitam eternam...
Pour moi, le punk est anticapitaliste, il cherche à illustrer par l'exemple la possibilité de d'autres modes d'organisation, de communication. C'est une utopie. C'est un outil pour visibiliser les luttes, etc...
Sans partir en guerre, moi je vais m'attacher à essayer de le vivre encore plus comme ça.
ChristOff
 

Messagepar Peter Parker » 08 Juin 2005, 15:57

Musique ou politique, c'est la question qui finit tout le temps par revenir... j'ai l'impression que pour certains la musique est un but en soi, (faire vivre un scène musicale autrement que dans le circuit pro, major, sacem etc...) et que pour d'autres elle n'est qu'un instrument, une "vitrine" d'une démarche politique plus globale de remise en question du/des ordres établis, elle "visibilise les luttes" comme dit Christophe. Je crois pas qu'une des positions soit plus respectable que l'autre, loin de là, même si la première a sans doute "dérivé" de l'autre avec le temps, mais force est de constater une chose : vous ne serez jamais d'accord les gars ! Peut-être pouvez-vous collaborer malgré tout, j'en sais rien honnêtement, mais ce qui est sûr c'est que chacun (et je dis bien chacun, pas spécialement les uns ou les autres) devrait être très clair sur sa position par rapport à tout ça, ça éviterait les malentendus ( et là je commence à comprendre les "choisis ton camp camarade !" un peu définitifs de l'ami Phil) C'est peut-être une façon très simpliste d'envisager les choses, mais ça a le mérite d'être clair...
Avatar de l’utilisateur
Peter Parker
L'œil de Rocky, les couilles à Rocco
 
Messages: 111
Inscription: 25 Aoû 2003, 16:07
Localisation: Atoll de Pom Pom Galli

Messagepar PP le Moko » 08 Juin 2005, 16:20

Je suis d'accord avec toi mais faut qu'Aurélien arrête de comparer le DIY aux plans pourris et foireux à 2 balles en faissant croire aux gens que c'est ca l'underground...L'organisateur qui offre 1 patate, 2 radis et fais dormir le groupe dans un garage humide est un con sans scrupule pas un mec qui officie dans le DIY, faut arrêter d'amalgamer les choses et de comparer ce qui n'est pas comparable...
PP le Moko
 

Messagepar thelastgoonies » 08 Juin 2005, 16:28

"your emotions are nothing but politics"
Avatar de l’utilisateur
thelastgoonies
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 472
Inscription: 24 Mai 2003, 19:18
Localisation: nancy

Messagepar xavengerx » 08 Juin 2005, 16:32

phil burn out a écrit:Je suis pas loin de partager tes vues, mais il me semble que claquer 30 ou 40 euro de skeud par semaine, ça me parait pas surréaliste, on peut facilement claquer ça en bistrot en une soirée. Engagement personnel, en fonction de ses moyens.


Hmmm... c'est pas surréaliste si on a un travail relativement bien rémunéré... ça me paraît beaucoup moins réaliste lorsque l'on est au chômage ou vivant des minima sociaux... et je parle en connaissance de cause...

Sans les "bourgeois" du HC, y'a pas mal de vos disques qui seraient encore en train de prendre la poussière dans les bacs. Ce que je regrette, c'est cette espèce d'hypocrisie générale, cette "scène" où on soutient d'abord et surtout les groupes qui signent sur des gros labels, comme si c'était un gage de qualité.


Je suis d'accord. Mais la question qu'il convient de se poser, c'est pourquoi les gens soutiennent d'abord les groupes qui signent sur des gros labels?

Je pensais naïvement que le peer to peer allait changer la donne, mais ce n'est pas le cas : si les vieux groupes disparus refont surface, on peut à nouveau trouver leurs enregistrements, pour le reste, statu quo


Eh oui, le peer 2 peer reflète le marché du disque en tous points... c'est d'ailleurs pour cela que les majors gueulent... les petits labels sont plutôt contents dans la majorité par contre...

les mêmes zicos qui rechignent à écouter / apprécier leurs pairs tout en profitant d'un réseau dont ils n'ont rien à foutre.


Effectivement, il est d'ailleurs à noter que ce ne sont pas les musiciens qui achètent le plus de disques ou qui vont le plus souvent en concert... ce qui est plutôt paradoxal... et ce qui explique en partie le peu de monde aux concerts punk/hardcore en France.

Pour conclure, je crois que la solution est en nous. Ce n'est pas en essayant d'ouvrir la scène à un "plus large public" qu'on pourra la préserver. C'est plutôt à chacunE de s'appliquer à rendre les choses simples et conviviales, à faire preuve d'altruisme et de curiosité.


Vu la tournure que ça prend, ça risque de ne pas être trop compliqué à rendre les choses simples et conviviales et à faire preuve d'altuisme et de curiosité: étant donné que d'ici quelques années nous ne serons plus qu'une poignée de quadragénaires à mater un groupe slovaque dans une cave et à ressasser les histoires du bon vieux temps... :lol:
xavengerx
 

Messagepar buddy satan » 08 Juin 2005, 16:32

"we are the kids"
Avatar de l’utilisateur
buddy satan
Je suis Florian Schall.
 
Messages: 5732
Inscription: 20 Déc 2004, 22:56
Localisation: Metz

Messagepar Peter Parker » 08 Juin 2005, 16:33

PP le Moko a écrit:Je suis d'accord avec toi mais faut qu'Aurélien arrête de comparer le DIY aux plans pourris et foireux à 2 balles en faissant croire aux gens que c'est ca l'underground...L'organisateur qui offre 1 patate, 2 radis et fais dormir le groupe dans un garage humide est un con sans scrupule pas un mec qui officie dans le DIY, faut arrêter d'amalgamer les choses et de comparer ce qui n'est pas comparable...


Ouais il faudrait aussi, arrêter de détourner ce que peuvent dire les uns et les autres, et je crois pas qu'Aurélien ait jamais dit que le DIY c'est que des plans merdiques, il a seulement déploré que certains organisateurs prennent ça par-dessus la jambe ou ne réalisent pas bien ce qu'ils entreprennent... et des gens comme ça il y en a sûrement dans le DIY et c'est pas forcément des "cons sans scrupules"... je comprends pas bien ton raisonnement là...
Avatar de l’utilisateur
Peter Parker
L'œil de Rocky, les couilles à Rocco
 
Messages: 111
Inscription: 25 Aoû 2003, 16:07
Localisation: Atoll de Pom Pom Galli

Messagepar PP le Moko » 08 Juin 2005, 16:47

Ben c'est pas compliqué pourtant...et je ne détourne pas les comportements d'Aurélien, il a bien dit ca plus haut....je ne suis pas un terroriste de la réthorique, faut peut être apprendre à lire (ou entre les lignes), je sais pas...Après, je suis d'accord pour dire qu'il y a des cons partout mais il explique sa notion du DIY en disant que bcp d'organisateurs étaient pourris et ne se prenaient pas en main. (en réponse à christophe) Encore une fois, ce n'est pas le DIY, c'est tout...ces gens sont justes ds cons et tu en trouves partout même dans le milieu professionnel donc faut pas amalgamer et faire croire ca aux gens. En ce qui me concerne, ce genre de situation est rarement arrivé lorsque je jouais avec mes groupes et encore maintenant...faut arrêter de vouloir professionnaliser le truc à tout prix en démontrant que le DIY n'est pas au point et que tout foire à l'intérieur...que celui qui pense cela peut le délaisser et aller voir ailleurs, il n'a rien à faire dedans, point à la ligne.
PP le Moko
 

Messagepar buddy satan » 08 Juin 2005, 16:51

Il me semble que c'est ce qu'Aurélien sous-entendait au début de la discussion sur le sujet, dans le post "Gantz/Mihai à Lille. Après, je sais peut-être pas non plus lire entre les lignes.
Avatar de l’utilisateur
buddy satan
Je suis Florian Schall.
 
Messages: 5732
Inscription: 20 Déc 2004, 22:56
Localisation: Metz

Messagepar PP le Moko » 08 Juin 2005, 17:05

Ben faut croire...tu es le premier à dire que le DIY n'est pas une culture au rabais donc c'est tout ce que je disais...je crois qu'on est d'accord.
PP le Moko
 

Messagepar Zen » 08 Juin 2005, 17:11

Peter Parker a écrit:vous ne serez jamais d'accord les gars ! Peut-être pouvez-vous collaborer malgré tout, j'en sais rien honnêtement, mais ce qui est sûr c'est que chacun (et je dis bien chacun, pas spécialement les uns ou les autres) devrait être très clair sur sa position par rapport à tout ça, ça éviterait les malentendus ( et là je commence à comprendre les "choisis ton camp camarade !" un peu définitifs de l'ami Phil) C'est peut-être une façon très simpliste d'envisager les choses, mais ça a le mérite d'être clair...


je crois surtout qu'ils seront jamais d'accord sur un forum, ah ah

faudrait organiser une rencontre entre eux, le courant passerait mieux qu'ici (c'est pour ça aussi que je participe plus jamais à un seul débat ici, j'arrive pas vraiment à m'exprimer clairement sur certains trucs, et puis bon j'ai rien à dire aussi)
Avatar de l’utilisateur
Zen
Luttine Youth!
 
Messages: 2277
Inscription: 04 Jan 2003, 02:06
Localisation: Bologna violenta

Messagepar buddy satan » 08 Juin 2005, 17:19

Ben faut croire...tu es le premier à dire que le DIY n'est pas une culture au rabais donc c'est tout ce que je disais...je crois qu'on est d'accord.


On est tout à fait d'accord :D
Avatar de l’utilisateur
buddy satan
Je suis Florian Schall.
 
Messages: 5732
Inscription: 20 Déc 2004, 22:56
Localisation: Metz

Messagepar dalgis » 08 Juin 2005, 19:02

Pour moi le DIY, avec le straight edge, le végétarisme, c'est se reprendre en main. Je pense qu'ici le débat brasse de l'air puisque tout le monde a "pris conscience que le monde il est pas si beau que ça"...
Ca fait des années que ces débats n'aboutissent jamais, car tout le monde reste campé sur ses positions.

Je sais pas, moi perso je vois pas comment le monde changera alors que 10 pelos sur un forum ne tombent même pas d'accord sur quelques points insignifiants. Par contre, ce que je vois, c'est que tout le monde ici est passionné, et vit une vie que chacun tente de contrôler un peu plus chaque jour à sa manière ... tout ça grâce au hxc, punk, du diy machin... Le point essentiel est là à mon avis, prendre conscience que la vie c'est pas que le travail, le mariage, avoir des enfants et creuver dans une belle maison de retraite.... Mais c'est ce qui arrivera au 3/4 des gens ici...
Franchement, qui acceptera de mourir jeune ou de creuver dans un caniveau ?
Moi ce que je vois dans ces 8 pages, c'est des guéguerres sans intérêts puisque rien ne changera jamais.
Sauf la conscience des gens, individuellement.
Avatar de l’utilisateur
dalgis
Faudrai' qu'jarrête de bédave, que j'arrête de pillave
 
Messages: 681
Inscription: 03 Déc 2002, 20:37

Messagepar francois » 08 Juin 2005, 19:03

edit
Dernière édition par francois le 08 Juin 2005, 19:36, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
francois
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 307
Inscription: 21 Fév 2004, 20:44

Messagepar nekromonkizz » 08 Juin 2005, 19:08

sauf ton respect Aurélien, tu axes essentiellement ton discours sur le DIY en te basant sur les concerts et leur organisation. le truc c'est que j'ai un peu l'impression que tu occultes le fait que la musique est une part infime (pour moi en tout cas) du DIY... je trouve ça dommage de parler d'orga de concerts au nom du DIY dans sa globalité...

pour moi le punk est humain avant d'être musique. je vais même aller plus loin (je l'ai déjà fait dans un texte papier) en posant la question suivante : "est-ce que la musique (dans le fait de jouer en public, de faire des tournées, là je ne parle pa sde disques) n'est pas juste une excuse pour voyager, erncontrer des gens et faire la fête partout dans le monde?"

encore une fois, pour moi, le punk c'est d'abord une chose qui se ressent, quelque chose de profondément humain alors arretons de le limiter à quelques points de détails s'il vous plait.
Avatar de l’utilisateur
nekromonkizz
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 427
Inscription: 07 Fév 2005, 18:22
Localisation: reims

PrécédenteSuivante

Retourner vers Write It Yourself

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités