Végéphobie

"DIY", philosophie punk/hardcore, politique, engagement (s), manifs,etc... c'est ici qu'on débat.

Re: Végéphobie

Messagepar francois » 20 Juil 2011, 15:31

Zen a écrit: Il me semble que c'est quand même plus facile de relever l'agressivité des végétariens tentant maladroitement de se défendre quand eux même subissent tous les jours l'incompréhension et les moqueries qui paraissent normales pour le reste de la population. La leçon c'est bien aux végétariens qu'on la fait la plupart du temps, non ?


Je trouve pas ce texte particulièrement agressif. Je le mettrais dans la catégorie "posture d'une minorité qui souhaiterait se sentir opprimé". Ce qui me dépasse complètement d'ailleurs... Peut être que cela donnerait plus de poids à ce besoin de se défendre? "resiste, prouve que tu existes..." même France Gall le dit...

En France, j'ai l'impression que l’agression est un mode de communication et la moquerie un sport national... Le problème est plutôt là...

Après, à y réfléchir, y'a peut être juste un problème de terminologie. "végéphobie"... merde, ça veut tellement rien dire. Je vois même pas comment le défendre ce terme? et puis, je voudrais pas introduire une échelle de valeurs dans les oppressions que chacun/e peut vivre mais là, je crois que tout le monde va survivre, non?

Bref...

Zen a écrit:Les végés qui ont posté sur ce sujet et qui ne se reconnaissent pas dans ce texte sont tous des hipsters urbains qui ne sortent pas de leur milieu, c'est pour çà ;-)


A ce sujet, tu remarqueras que je ne suis jamais sur tes photos... et je ne m'en porte pas plus mal d'ailleurs... Alors? C'est qui la hype? ;-)
Avatar de l’utilisateur
francois
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 307
Inscription: 21 Fév 2004, 20:44

Re: Végéphobie

Messagepar Zen » 20 Juil 2011, 16:20

c'était un trait d'esprit, je sais bien que tu fais partie de la même croisade emo 90's à barbe que moi !

Sérieusement, oui, je pense que la moquerie et la marginalisation de l'adversaire est un pilier fondamental du débat public en France. Peut-être que les végétariens militants veulent mettre en avant ce phénomène pour défendre leur cause (utiliser les armes de l'adversaire en gros).

Peut-être qu'ils devraient sans doute prendre du recul et avoir plus d'humour ? La minorité doit-elle toujours fermer sa gueule et accepter les railleries ? Est-ce que je peux continuer à vivre en France sans boire de vin rouge et trouver que le fromage français globalement çà pue et c'est dégueu ? Ça fait beaucoup de questions existentielles.
Avatar de l’utilisateur
Zen
Luttine Youth!
 
Messages: 2277
Inscription: 04 Jan 2003, 02:06
Localisation: Bologna violenta

Re: Végéphobie

Messagepar variusyo » 20 Juil 2011, 16:42

allthatglitters a écrit:Vous savez comment on reconnait un végétarien en soirée ?

T'inquiète, il te le dira.


très bonne, je la note !

sinon cette forme de millitantisme me parait totalement absurde. Il me semble qu'il se passe des choses bien plus graves autour de nous en ce moment.
Avatar de l’utilisateur
variusyo
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1223
Inscription: 12 Avr 2003, 15:23
Localisation: bordeaux nexus

Re: Végéphobie

Messagepar pearly » 20 Juil 2011, 17:02

variusyo a écrit:sinon cette forme de millitantisme me parait totalement absurde. Il me semble qu'il se passe des choses bien plus graves autour de nous en ce moment.

ouais, j'peux plus fumer à un concert de Neurosis.
Avatar de l’utilisateur
pearly
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1335
Inscription: 18 Nov 2008, 13:35
Localisation: Poitiers

Re: Végéphobie

Messagepar xavier » 20 Juil 2011, 19:06

Et c'est tant mieux ;-)
Avatar de l’utilisateur
xavier
Jah Army!
 
Messages: 4489
Inscription: 04 Aoû 2002, 13:22
Localisation: à côté d'un appart de connards bruyants

Re: Végéphobie

Messagepar pearly » 20 Juil 2011, 19:41

xavier a écrit:Et c'est tant mieux ;-)

j'les égorge les non-fumeurs
Avatar de l’utilisateur
pearly
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1335
Inscription: 18 Nov 2008, 13:35
Localisation: Poitiers

Re: Végéphobie

Messagepar xavier » 21 Juil 2011, 10:26

J't'attends !!!
Avatar de l’utilisateur
xavier
Jah Army!
 
Messages: 4489
Inscription: 04 Aoû 2002, 13:22
Localisation: à côté d'un appart de connards bruyants

Re: Végéphobie

Messagepar xavier » 21 Juil 2011, 10:29

Plus sérieusement, pour recentrer le débat, j'aimerais soulever la question délicate de la sourdophobie qui s'exprime lors des soirées un peu bruyantes.
La sourdophobie implique des gens qui ne parlent pas fort et qui sont totalement incompréhensibles en soirée lorsqu'il y a du bruit. Ces gens n'aiment clairement pas ceux qui ont l'audition un peu difficile et se font un malin plaisir à parler bas pour créer un sentiment de mal à l'aise auprès des auditeurs qui n'osent pas les faire répéter plus de 4 fois.
C'est un vrai problème de société.
Merci bonsoir.
Avatar de l’utilisateur
xavier
Jah Army!
 
Messages: 4489
Inscription: 04 Aoû 2002, 13:22
Localisation: à côté d'un appart de connards bruyants

Re: Végéphobie

Messagepar sal paradise » 22 Juil 2011, 09:20

oui alors, moi je voulais dire que je me sentais....
euh..non rien.

Il est où Mario ??
Avatar de l’utilisateur
sal paradise
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1350
Inscription: 21 Aoû 2005, 23:16
Localisation: 7€ de l'heure / forfait à la demi-journée

Re: Végéphobie

Messagepar Manak » 22 Juil 2011, 11:00

xavier a écrit:Plus sérieusement, pour recentrer le débat, j'aimerais soulever la question délicate de la sourdophobie qui s'exprime lors des soirées un peu bruyantes.
La sourdophobie implique des gens qui ne parlent pas fort et qui sont totalement incompréhensibles en soirée lorsqu'il y a du bruit. Ces gens n'aiment clairement pas ceux qui ont l'audition un peu difficile et se font un malin plaisir à parler bas pour créer un sentiment de mal à l'aise auprès des auditeurs qui n'osent pas les faire répéter plus de 4 fois.
C'est un vrai problème de société.
Merci bonsoir.


Est-ce qu'on peut en dénoncer ? Ca permettrait de les marquer avec un signe distinctif dans les concerts, pour éviter de leur parler quoi.
Avatar de l’utilisateur
Manak
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 950
Inscription: 12 Juin 2004, 21:47
Localisation: Chez Raymond

Re: Végéphobie

Messagepar Lord Gonzo Bastardo » 22 Juil 2011, 11:28

Zen a écrit: vivre en France sans boire de vin rouge et trouver que le fromage français globalement çà pue et c'est dégueu


j'appelle pas ça vivre.
Avatar de l’utilisateur
Lord Gonzo Bastardo
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1386
Inscription: 27 Mai 2008, 15:52

Re: Végéphobie

Messagepar xavier » 22 Juil 2011, 11:42

Manak a écrit:
xavier a écrit:Plus sérieusement, pour recentrer le débat, j'aimerais soulever la question délicate de la sourdophobie qui s'exprime lors des soirées un peu bruyantes.
La sourdophobie implique des gens qui ne parlent pas fort et qui sont totalement incompréhensibles en soirée lorsqu'il y a du bruit. Ces gens n'aiment clairement pas ceux qui ont l'audition un peu difficile et se font un malin plaisir à parler bas pour créer un sentiment de mal à l'aise auprès des auditeurs qui n'osent pas les faire répéter plus de 4 fois.
C'est un vrai problème de société.
Merci bonsoir.


Est-ce qu'on peut en dénoncer ? Ca permettrait de les marquer avec un signe distinctif dans les concerts, pour éviter de leur parler quoi.

Si on les dénonce, on passe pour des délateurs et par extension des collabos, donc des nazis. Et ça, c'est pas bien.
Avatar de l’utilisateur
xavier
Jah Army!
 
Messages: 4489
Inscription: 04 Aoû 2002, 13:22
Localisation: à côté d'un appart de connards bruyants

Re: Végéphobie

Messagepar UnDo » 22 Juil 2011, 12:39

Manak a écrit:
xavier a écrit:Plus sérieusement, pour recentrer le débat, j'aimerais soulever la question délicate de la sourdophobie qui s'exprime lors des soirées un peu bruyantes.
La sourdophobie implique des gens qui ne parlent pas fort et qui sont totalement incompréhensibles en soirée lorsqu'il y a du bruit. Ces gens n'aiment clairement pas ceux qui ont l'audition un peu difficile et se font un malin plaisir à parler bas pour créer un sentiment de mal à l'aise auprès des auditeurs qui n'osent pas les faire répéter plus de 4 fois.
C'est un vrai problème de société.
Merci bonsoir.


Est-ce qu'on peut en dénoncer ? Ca permettrait de les marquer avec un signe distinctif dans les concerts, pour éviter de leur parler quoi.


On les oblige à se coudre une oreille jaune sur le blouson...
Avatar de l’utilisateur
UnDo
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1279
Inscription: 25 Juil 2006, 00:41
Localisation: Lyon X Rousse

Re: Végéphobie

Messagepar phil burn out » 22 Juil 2011, 18:24

UnDo a écrit:Non, c'est parce que on est en France, le pays qui se la raconte avec sa bouffe de partout dans le monde depuis un petit bout de temps, ça a l'air con mais les gens dès fois, ils peuvent être attaché à se genre de chose, tu touche à leur région, au pot au feu de mémé qu'ils aimaient avant qu'elle meurt, à la recette de Bidule qu'ils ont vu à Top Chef et qu'ils ont fait pour bobonne à la saint valentin... Dans le pays de la bouffe tu peux difficilement vendre l'idée de diviser les menus par deux... Regarde les réaction des gens quand on leur parle bouffe hallal et compagnie, même les gauchistes gueulent si tu leur dit que l'école de leur chiard ne sert pas de porc pour faire plaisir aux 3 petits fils d'abraham du bahut...



ça s'inscrit quand même dans une culture riche certes, mais assez intolérante et ignare des autres. Les "gens" ne comprennent pas le sens d'un mode de vie végétarien, ni le sens du squat, ni celui de la musique agressive, etc. J'ai encore rencontré un "gens" ce midi, y'a de quoi se fâcher. Dans la forme, le mot végéphobie n'est pas bien choisi. Sur le fond, il me convient tout à fait.
Avatar de l’utilisateur
phil burn out
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1914
Inscription: 07 Avr 2003, 19:54
Localisation: Montagne de Reims

Re: Végéphobie

Messagepar pirikk » 22 Juil 2011, 20:58

"Un gens" a aussi le droit d'avoir d'autres préoccupations et d'autres priorités de connaissance que la musique agressive et les modes de vie végés.

Tu comprends quoi au savoir faire d'un charcutier toi? Cela t'intéresserait que l'on t'en parle?
Avatar de l’utilisateur
pirikk
Nos chicos rayent le parquet
 
Messages: 209
Inscription: 07 Fév 2008, 14:13
Localisation: Lyon

Re: Végéphobie

Messagepar buddy satan » 22 Juil 2011, 22:02

En tant que végétarien ET sociopathe, oui ça m'intéresse.
Avatar de l’utilisateur
buddy satan
Je suis Florian Schall.
 
Messages: 5732
Inscription: 20 Déc 2004, 22:56
Localisation: Metz

Re: Végéphobie

Messagepar phil burn out » 22 Juil 2011, 22:52

pirikk a écrit:"Un gens" a aussi le droit d'avoir d'autres préoccupations et d'autres priorités de connaissance que la musique agressive et les modes de vie végés.

Tu comprends quoi au savoir faire d'un charcutier toi? Cela t'intéresserait que l'on t'en parle?


Il y a une différence entre avoir d'autres préoccupations et imposer de fait sa culture, non ? N'étant pas né végétarien, je connais assez l'art de la charcuterie pour m'en détourner. "tu ne sais pas ce que tu perds" est souvent la réponse que me donnent des "gens" qui pensent aussi que les animaux n'ont pas d'émotions, ou qu'ils sont à la disposition des l'homme, l'espèce suprême. Je n'impose pas mon mode de vie aux autres, mais le modèle social carnivore lui s'impose à tous, tout le temps. Essaye donc d'acheter un sandwich végétarien dans une grande surface ou une station service en France. Non seulement le carnage industriel des animaux de boucherie est moralement inacceptable (et d'ailleurs parfaitement caché des média), mais l'omerta autour des régimes alimentaires différents s'appuie sur des valeurs traditionnelles qui ne peuvent s'appliquer à des millions, voire des milliards de bouches à nourrir. En clair, le débat est verrouillé non par la morale des intégristes végétariens, mais par la culture alimentaire, populaire et industrielle. La culture n'est pas une somme dynamique d'expériences comme on pourrait le croire, c'est un monolithe, une institution cadrée et bourgeoise.
Le simple fait que l'on prenne la peine d'écrire sur le sujet devrait vous interpeller. Je le répète : le choix végétarien est difficile, parfois impossible tellement la pression de la société est forte. C'est comme cela que je ressens la végéphobie, dans la nébuleuse magnifique qu'est la biophobie ou écophobie. C'est pas juste une vue de l'esprit ou un travail universitaire, c'est la façon de penser d'une bonne partie des "gens" qu'on pourrait résumer par Rien A Branler.
Avatar de l’utilisateur
phil burn out
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1914
Inscription: 07 Avr 2003, 19:54
Localisation: Montagne de Reims

Re: Végéphobie

Messagepar Derec Tom » 22 Juil 2011, 23:47

phil burn out a écrit:des millions, voire des milliards de bouches à nourrir.


ils ne savent pas ce qu'ils perdent.
Avatar de l’utilisateur
Derec Tom
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1757
Inscription: 31 Mar 2010, 13:49

Re: Végéphobie

Messagepar Jayraw » 23 Juil 2011, 12:39

Manger c'est bien, les petits Somaliens savent pas ce qu'ils perdent.
Avatar de l’utilisateur
Jayraw
Faudrai' qu'jarrête de bédave, que j'arrête de pillave
 
Messages: 666
Inscription: 13 Nov 2005, 01:12

Re: Végéphobie

Messagepar pirikk » 23 Juil 2011, 13:39

phil burn out a écrit:Il y a une différence entre avoir d'autres préoccupations et imposer de fait sa culture, non ? N'étant pas né végétarien, je connais assez l'art de la charcuterie pour m'en détourner. "tu ne sais pas ce que tu perds" est souvent la réponse que me donnent des "gens" qui pensent aussi que les animaux n'ont pas d'émotions, ou qu'ils sont à la disposition des l'homme, l'espèce suprême.


Imposer sa culture? Encore une fois, qui t'oblige à manger de la viande? On t'a dit "tu ne sais pas ce que tu perds"! C'est grave? Tu l'as ressenti comme une agression? Bichette! Si tu parles aux gens en leur disant qu'ils se prennent pour des "hommes suprêmes", qu'ils sont des meurtriers, des bourgeois, si tu fais tout pour les culpabiliser, ne t'attends à rien d'autres qu'à de l'agressivité.
Mais puisque vous vous sentez harcelés, allez y, faites valoir vos droits, organisez vos veggie pride, faites reconnaitre le concept de végéphobie. L'histoire vous donnera raison, j'en suis sûr. La végéphobie n'échappera pas à la judiciarisation toute puissante, vous aurez vos menu végé à Mc DO, et votre quota végé dans Secret Story. Ensuite, ce sera aux autres qui subissent moqueries; obèses, chômeurs, Tanguys, personnes âgées, roux, témoins de jéhovah, hipsters...... de faire valoir leurs droits. Le monde ne sera pas plus tolérant mais en tout cas plus discret, sous peine de procès. Parce-qu'au fond, quelles autres finalités à ces "luttes"? Votre meilleur des mondes à la Huxley, vous l'aurez.


phil burn out a écrit:Je n'impose pas mon mode de vie aux autres, mais le modèle social carnivore lui s'impose à tous, tout le temps. Essaye donc d'acheter un sandwich végétarien dans une grande surface ou une station service en France.


!! Tu es un type intelligent? Tu contestes le pouvoir de l'industrie agro-alimentaire et le monopole des grandes surfaces? Alors tu arrêtes de chialer, tu fais comme tout le monde, tu achètes ta baguette à la boulangerie, tes concombres, et en 1 mn, tu te fais toi même ton sandwich. ( Tu sais, "Do it Yourself", ça ne concerne pas que "les musiques agressives"!) Cela te coutera moins cher et ça sera meilleur. Et tu n'engraisseras pas tes soi disant ennemis. C'est aussi ça la société traditionnelle.

phil burn out a écrit:Non seulement le carnage industriel des animaux de boucherie est moralement inacceptable (et d'ailleurs parfaitement caché des média), mais l'omerta autour des régimes alimentaires différents s'appuie sur des valeurs traditionnelles qui ne peuvent s'appliquer à des millions, voire des milliards de bouches à nourrir. En clair, le débat est verrouillé non par la morale des intégristes végétariens, mais par la culture alimentaire, populaire et industrielle. La culture n'est pas une somme dynamique d'expériences comme on pourrait le croire, c'est un monolithe, une institution cadrée et bourgeoise. Le simple fait que l'on prenne la peine d'écrire sur le sujet devrait vous interpeller. Je le répète : le choix végétarien est difficile, parfois impossible tellement la pression de la société est forte. C'est comme cela que je ressens la végéphobie, dans la nébuleuse magnifique qu'est la biophobie ou écophobie. C'est pas juste une vue de l'esprit ou un travail universitaire, c'est la façon de penser d'une bonne partie des "gens" qu'on pourrait résumer par Rien A Branler.


Des documentaires comme celui sur Monsanto et d'autres ont fait choc à la télévision. Côté actualité, cf la médiatisation énorme des farines animales, l'éveil à la fin des années 90 à propos de l'élevage en batterie, etc... Dans la culture populaire, ça se traduit aussi par un film comme chicken run. Tout ça a marqué ma caboche de gosse. Déjà vu des émissions sur des végés un peu extrémistes. Les médias ont besoin de spectaculaire pour traiter un sujet. Mais ça, c'est une spécificité du système médiatique moderne, ce n'est pas de la végéphobie.
Sinon, manger de la viande fait partie d'une culture ancienne, c'est sûr. Mais ce n'est pas de l'aliénation judéo-chrétienne comme certains végé voudraient le faire croire. Les chasseurs cueilleurs, les déesses de la chasse (grecque, gauloise, romaine, égyptienne, tout ce que tu veux), ça n'a rien à voir avec la bible. La consommation de viande n'est pas une institution, mais un héritage davantage lié à la survie, aux commencements de l'humanité. C'est un des héritages les plus anciens et ancrés, un héritage commun à toute l'humanité. Aujourd'hui, ce rapport à la survie revient. L'exemple qui revient souvent avec des personnes dans des situations financières intenables, c'est d'ailleurs: "on ne peut plus acheter de viande", "j'aimerais offrir un steak à mes enfants"! Cela peut t'énerver mais c'est un fait. D'ailleurs, ce plaisir de bouffer de la viande, cet héritage, c'est souvent un des seuls repères qu'il reste à pas mal de monde. Alors c'est certain, si tu leur parles de végéphobie, ces gens te diront "Rien A Branler". Peut être pas à tord. Je viens du fin fond de la Bresse, un territoire essentiellement paysan. C'est le seul patrimoine du coin. Cela se répercute sur l'architecture, les modes de vies, des chansons, jeux, fêtes populaire, de l'artisanat... Des choses qui font l'histoire des gens, et l'histoire d'une vie COLLECTIVE aussi. J'imagine que prêcher là bas comme tu le fais, leur dire qu'il est possible de tirer un trait sur cette histoire, ça peut mal passer. Mais il faut comprendre.
Ensuite, tu rattaches bourgeoisie à "culture traditionnelle". N'importe quoi. Il faut avoir une bonne dose de chewing gum dans le crâne pour penser que la société bourgeoise et la domination propagent une pensée traditionnelle.. Que tu le veuilles ou non, le modèle est aujourd'hui libéral et progressiste. ( pas forcément au sens positif des termes..) L'individualisme, le culte de la transparence, "Be yourself" véhiculé partout, la culture du self made man, l'anéantissement des identités locales, la suprématie des intérêts liés au bien être privé, l'hédonisme, l'épanouissement par les grands voyages, le culte du corps, l'hygiénisme, la dégradation des institution publiques, le rejet des jugements moraux, la marchandisation qui touche tout les domaines (y compris le sacré), les thématiques sociétales omniprésentes ( reconnaissance des minorités, responsabilisation écolo), etc etc etc.. Autant de concepts ou faits bien libéraux, aux origines souvent bourgeoises. Autant de réalités bien urbaines également (comme le disait je sais plus qui sur ce sujet).. Un président qui affiche sa vie privée partout et se tape une top modèle, qui souhaite faire reconnaitre la liberté de croyance pour les sectes, qui manie la langue de manière décomplexée, un gouvernement qui récemment a fait rentrer la théorie des genres dans le programme scolaire.. Tout cela ne constitue pas une politique définie par l'autorité et les traditions. C'est une politique libérale dans ce qu'elle a de plus négatif, appuyée par l'utopie du Progrès et de la Croissance. Il n'y a pas de système de valeurs à chercher chez les sarkozy et bien d'autres. Chacun fait ce qu'il veut, chacun est responsable de son destin, loi de la jungle et guerre économique.
Ce à quoi, à priori, le mode de vie traditionnel représente une altérité. (je précise que je ne suis pas pour autant traditionaliste)
Au fait, ceux que j'ai connu qui connaissaient le mieux les animaux et étaient à même de les défendre face à l'industrialisation, étaient souvent de petits et humbles agriculteurs. (et non pas des gamins de la croix rousse qui s'ennuient au point de faire des graffitis végés) Leur profession est menacée. Parce-que leur agriculture traditionnelle ne fait pas le poids face à l'industrie. Il y a 10 fois moins d' agriculteurs qu'il y a 60 ans. Au lieu de blâmer des petits paysans, meurtriers comme les autres, il faudrait peut être songer à les défendre, faire la part des choses. Il y aurait moins de souffrance animale, beaucoup moins de gaspillage, et au passage, moins de chômage, et pour nous carnassiers; de la meilleure bouffe.

Sur ce...

PS: Des spécialistes et herbologues ont fait des recherches tendant à prouver que les plantes ont une certaine conscience également, réagissent et se défendent face aux dangers et menaces. Mais suprématie humaine oblige, étant donné que ces plantes n'ont pas d'yeux pour pleurer et de système nerveux pour souffrir, cela ne vous touche pas. Paradoxal!

phil burn out a écrit:Le simple fait que l'on prenne la peine d'écrire sur le sujet devrait vous interpeller.

Oui ça nous interpelle! Preuve en est, le nombre de réactions. Après, si tu attends des autres qu'ils deviennent complétement végéphiles.. Tout le monde ici me semble quand même à minima veggie-friendly, c'est déjà pas mal.
Dernière édition par pirikk le 23 Juil 2011, 14:04, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
pirikk
Nos chicos rayent le parquet
 
Messages: 209
Inscription: 07 Fév 2008, 14:13
Localisation: Lyon

PrécédenteSuivante

Retourner vers Write It Yourself

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités