Los Angeles 101

Bars malfamés, hôtels miteux, panorama de merde, partage tes plans foireux avec des nerds.

Los Angeles 101

Messagepar Loran » 08 Juil 2009, 20:23

1. Comme d’hab’ : connaissez-vous des gens qu’il faudrait que je rencontre ou des lieux, des labels, des disquaires, des bookstores, des galleries, des projets, etc. dignes d’intérêts à L.A. ? Et comme j’ai manqué tous mes cours de géographie de la culture : est-ce que je peux avoir aussi une liste des groupes (vivants -donc à guetter- ou morts -j’aime l’archéologie-) des environs qui valent selon vous que je m’y intéresse ?
Et dernière chose, comme il n’y a pas que la culture : avez-vous des bons plans « autres » ? (pas de restrictions, je suis un peu touriste)

2. Sinon j’aimerais m’imprégner d’une certaine image de la ville, celle qu’en donnent les "arts", tous formats confondus : films, séries, livres, comics, BDs, disques, photos, etc. Qu’est-ce que vous me conseillez ?

Note, pour les films en particuliers : je ne suis pas boulimique, donc je ne cherche pas à me taper tous les films qui y ont été tournés, ils sont légions mais beaucoup pourraient avoir été tournés n’importe où ailleurs aux US ou presque. J’en cherche dans lesquels L.A. (et ses alentours) n’est pas qu’un décor anodin, mais qui révèlent une certaine image de la ville en elle-même ou de réalités propres à cette ville.

Je sais, c'est vague et c'est vaste, mais justement ça me plaît!



Oh, et je pars de zéro. Si, disons que je sais pour Black Flag, M.J. et The Black Dahlia. Et je fais l'impasse sur Bay watch, Melrose Place et 90210.
Avatar de l’utilisateur
Loran
J'ai lu mon avenir dans un bol de riz
 
Messages: 91
Inscription: 21 Mai 2003, 14:03

Re: Los Angeles 101

Messagepar FAFA-SAN » 09 Juil 2009, 05:01

Niveau galerie, je te conseille l'incontournable LA LUZ DE JESUS sur Hollywood Blvd, haut lieu de l'Art Graphique Contemporain
http://www.laluzdejesus.com/
(enfin, je connais juste sa prog', je n'ai jamais foutu les pieds à LA)

Côté film emblématique, tu dois déjà avoir vu Mulholland Drive (plus axé sur Hollywood). Police Federale Los Angeles est assez terrible aussi, de William "god" Friedkin. C'est loin d'être un regard réaliste sur LA, mais c'est un film terrible.
Collateral de Michael Mann. Un must see. L.A. by night comme personne ne l'avais jamais montré, juste génial.
C'est les premières idées qui me viennent à l'esprit.
FAFA-SAN
 

Re: Los Angeles 101

Messagepar Weaky » 09 Juil 2009, 08:03

Pareil, c'est pas "réaliste" dans le sens où ce n'est probablement pas "ça" que tu verras toi-même quand tu y seras, mais Los Angeles est un personnage à part entière dans la série "The Shield".
Avatar de l’utilisateur
Weaky
L'œil de Rocky, les couilles à Rocco
 
Messages: 125
Inscription: 23 Sep 2006, 10:53

Re: Los Angeles 101

Messagepar diego » 09 Juil 2009, 10:33

Avatar de l’utilisateur
diego
J'redonne le sourire aux michtons
 
Messages: 108
Inscription: 10 Mai 2005, 10:36
Localisation: Valency Park

Re: Los Angeles 101

Messagepar protest&survive » 09 Juil 2009, 11:06

COLORS de Dennis Hopper.

N.W.A. "Straight Outta Compton" pour la bande-son, amuse-toi bien, héhé.
Avatar de l’utilisateur
protest&survive
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1346
Inscription: 28 Mai 2004, 14:39
Localisation: Au-dessous du crassier

Re: Los Angeles 101

Messagepar Loran » 10 Juil 2009, 08:41

Merci pour vos réponses.

Fafa, je vais regarder du côté de Police Federale Los Angeles et Collateral, Mulholland Drive je l'ai effectivement vu et sur le principe c'est bien ce que je recherche. Donc ça n'a pas forcément besoin d'être réaliste, ça m'intéresse aussi de voir ces films là et de traverser ensuite les lieux de ces histoires invraisemblables. Du coup, je vais aussi me pencher sur The Shield! Merci Weaky. Amoeba, c'est un classique, j'avais été bluffé par celui de San Francisco malgré mon court passage, mais c'est vrai que je n'ai pas encore mis les pieds dans celui de Hollywood. Et N.W.A, ça fait des semaines que je me dis qu'il faut que je le réécoute, il faut absolument que je le retrouve!

Sinon, une question un peu subsidiaire, dans quel genre d'endroit peut-on trouver des BDs autres que comics aux US, du genre de Clowes, Crumb, Joe Matt, etc. (d'ailleurs si vous pouvez m'en conseiller d'autres...). Pas dans leur gigantesque bookstores/bibliothèques en tout cas...
Dernière édition par Loran le 13 Juil 2009, 18:32, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Loran
J'ai lu mon avenir dans un bol de riz
 
Messages: 91
Inscription: 21 Mai 2003, 14:03

Re: Los Angeles 101

Messagepar MUSH » 10 Juil 2009, 09:59

Tu peux aussi tenter ça (si tu es un vinyl addict) :
http://vacationvinyl.blogspot.com/
Avatar de l’utilisateur
MUSH
Double Poney
 
Messages: 174
Inscription: 13 Nov 2003, 13:14

Re: Los Angeles 101

Messagepar Loran » 13 Juil 2009, 18:31

MUSH a écrit:Tu peux aussi tenter ça (si tu es un vinyl addict) :
http://vacationvinyl.blogspot.com/


Hey merci MUSH! Ca a l'air canon!




Et sinon, personne pour me donner 2/3 noms de groupes ou de labels d'ici?
Avatar de l’utilisateur
Loran
J'ai lu mon avenir dans un bol de riz
 
Messages: 91
Inscription: 21 Mai 2003, 14:03

Re: Los Angeles 101

Messagepar luc sonor » 14 Juil 2009, 01:07

personne n'a cité INVASION LOS ANGELES de big john :cry:
I have come here to chew bubblegum and kick ass...and I'm all out of bubblegum.
punchline à ressortir là bas !
Avatar de l’utilisateur
luc sonor
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 346
Inscription: 06 Sep 2006, 23:35
Localisation: la turbie, sortie rocade nord

Re: Los Angeles 101

Messagepar Lord Gonzo Bastardo » 14 Juil 2009, 09:40

-> james ellroy

bah ouais putain quand même quoi
Avatar de l’utilisateur
Lord Gonzo Bastardo
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1386
Inscription: 27 Mai 2008, 15:52

Re: Los Angeles 101

Messagepar Loran » 14 Juil 2009, 22:02

Est-ce que tous ses bouquins se passent à L.A? J'avais le Black Dahlia en tête (forcément!) mais je vais regarder les autres alors.
Cimer!
Avatar de l’utilisateur
Loran
J'ai lu mon avenir dans un bol de riz
 
Messages: 91
Inscription: 21 Mai 2003, 14:03

Re: Los Angeles 101

Messagepar FAFA-SAN » 15 Juil 2009, 02:15

UN TUEUR SUR LA ROUTE débute à L.A, et ça part en "road-movie" (comment on dit "road movie" pour les livres ?).
AMERICAN TABLOÏD se passe en partie à L.A., mais aussi à Washington et dans d'autres villes si mes souvenirs sont bons.
Sinon, tout les autres Ellroy se passent à L.A., je crois., surtout ceux de la trilogie dont fait partie... L.A. CONFIDENTIAL !

Luc, j'avais pensé à THEY LIVE! / INVASION LOS ANGELES, mais bon, ce film pourrait se passer partout ailleurs. On ne voit vraiment pas grand chose de spécial qui te donne l'impression que ça se passe à L.A., la ville est plutôt réduite à peau de chagrin : presque à un bidonville et une ruelle.
FAFA-SAN
 

Re: Los Angeles 101

Messagepar Pab » 15 Juil 2009, 09:34

Loran a écrit:Est-ce que tous ses bouquins se passent à L.A? J'avais le Black Dahlia en tête (forcément!) mais je vais regarder les autres alors.
Cimer!


L.A. Confidential se déroule à L.A................................. :roll:
Avatar de l’utilisateur
Pab
Fuck you, fuck la France, fuck Domenech
 
Messages: 3248
Inscription: 11 Jan 2008, 17:25
Localisation: Nantes / Rennes

Re: Los Angeles 101

Messagepar Le Mac' » 15 Juil 2009, 13:25

pour Joe Matt j'en ai lu que deux: le pauvre type (compilation de plein de truc qui paraissait petit à petit) et Kids

bon je m'y connais pas trop en bédé, mais du peu que j'en ai lu Joe Matt défonce, ultra autobiographique, assez glauque (sa passion pour le porno), c'est un peu l'exemple à ne pas suivre du nerd!
Avatar de l’utilisateur
Le Mac'
Luttine Youth!
 
Messages: 2635
Inscription: 02 Juil 2008, 18:14
Localisation: Lyon

Re: Los Angeles 101

Messagepar Loran » 15 Juil 2009, 18:29

Collatéral se prêtait bien au jeu, bon film en plus, ça ne gâche rien!

Je n'ai pas encore eu le temps de regarder Colors, mais j'ai remis la main sur Straight Outta Compton et bouquiner sur les gangs dernièrement, c'est terrible comme ce monde parallèle est affreux et "passionnant"... juste une info comme ça : un énorme périmètre de South Los Angeles (on ne dit plus South Central, trop péjoratif) est sous le coup de ce qu'ils appellent une injonction (je ne sais pas comment ça se traduit) : les cops peuvent arrêter n'importe qui dans la rue à partir du moment où les personnes incriminées étaient en groupe et qu'ils ont été identifiés (ou connus) comme étant membres d'un gang. Bonjour le climat... Sinon avril/mai étaient les mois des anniversaires : les gangs fêtent la date des rues qui leurs donnent leurs noms, par exemple le 2 mai (5/2 aux US) pour le gang de la 52th St. C'est une période super tendue où les gangs paradent et ouvrent le feu n'importe quand n'importe comment pour fêter ça, c'est aussi une période où ils ont du coup plus de chance de se croiser et se frotter à d'autres gangs. Cette année la police a même été jusqu'à essayer de convaincre certains gangs de louer des salles pour fêter ça à l'intérieur et éviter le pire... Quelle ville!


Ah oui tiens, L.A Confidential, ça s'est une bonne idée!

Bon, ça me fait déjà une petite pile de bouquins à emprunter. C'est marrant en tout cas de voir que les références qu'on a à propos de cette ville sont toujours des thrillers ou films noirs. Le mythe du soleil de la Californie ne tient pas longtemps... l'état est ruiné et le chômage a fait plus que doublé ici depuis 2007 (11,5% en 2009). Ca promet!



Sinon j'ai regardé American Hardcore hier et j'ai de quoi commencer mes fouilles archéologiques, merci Amish!
Avatar de l’utilisateur
Loran
J'ai lu mon avenir dans un bol de riz
 
Messages: 91
Inscription: 21 Mai 2003, 14:03

Re: Los Angeles 101

Messagepar Jee-Mee » 15 Juil 2009, 23:20

Pour les films, checke absolument en plus de ceux qui ont déjà été cités :

*REPO MAN d'Alex Cox - Répliques de totale dinguerie, Harry Dean Stanton a son meilleur, B.O mythique (Black Flag, Circle Jerks, Plugz, Suicidal Tendencies, Iggy Pop) et des apparitions des Untouchables (le groupe de Mods noirs qui flanquent une raclée à Emilio Estevez) et des Circle Jerks (pour l'anecdote, un des acteurs principaux rejoindra d'ailleurs le groupe juste après le film).

*THE DECLINE OF WESTERN CIVILIZATION I & II de Penelope Spheeris - Deux docus incontournables, le premier sur la scène punk de 1980 (X, Germs, Black Flag, Slash mag), le deuxième sur la scène hair metal de la fin 80 (Poison & co).

*BOYZ N THE HOOD de John Singleton - Bon, attention, c'est plutôt nase, ça a assez mal vieilli et c'est parfois très lourdingue, mais c'est un peu le Hood pour les Nuls (les crackheads, les projects, le drive by shooting, Compton, Crenshaw, etc). Cela dit, Ice Cube joue hyper bien et, avec le recul, ça tient mieux la route que Colours (qui est plus daté, assez mal joué et pour le coup restitue très mal L.A. Franchement, je l'ai rematé l'an dernier, ça aurait pu être tourné dans les Vosges)

Pour les livres :

*WE GOT THE NEUTRON BOMB de Brendan Mullen - toute la scène punk de LA du début 70 au milieu des années 80 racontée au travers d'interviews. La Bible.

*WHORES de Brendan Mullen - uniquement consacré à Jane's Addiction mais donne un bon aperçu de la scène et de la ville à partir du milieu 80 jusqu'au début 90 (quelques passages assez énormes sur les émeutes durant la période Porno For Pyros)

*WRITING LOS ANGELES - anthologie de la littérature de ou sur L.A. (James Ellroy, Nathanael West, Raymond Chandler, Joan Didion, etc. Evidemment, vaut mieux les lire séparément et intégralement, mais si tu sais pas où commencer, c'est pas mal.)

*LES COINS COUPES de Philippe Garnier - roman très autobiographique de cet ex-correspondant à LA de Rock & Folk. L'histoire d'un exterminateur de cafards ex-journaliste de rock. Outre l'aspect musical, il y a plein de trucs intéressants sur la ville et sur ce que peut ressentir un étranger là-bas.

Il y a aussi les bouquins de photos sur le Masque, 2-3 super livres sur l'Art de LA dont un édité il y a pas longtemps par le Centre Pompidou, quelques bouquins d'archi pas mal non plus, d'autres sur les religions locales aussi, et tout un tas d'autres trucs mais bon, j'arrête là parce que je suis un peu fétichiste du sujet et que j'ai pas super le temps, mais si besoin tu peux faire signe par PM.

Voilà, c'était mon post de 2009 ! See you next year.
Avatar de l’utilisateur
Jee-Mee
L'œil de Rocky, les couilles à Rocco
 
Messages: 111
Inscription: 29 Juin 2002, 12:44
Localisation: Catch me if you can

Re: Los Angeles 101

Messagepar Loran » 16 Juil 2009, 00:19

WOOOH! Merci pour le post, reviens quand tu veux!

Je vais prendre le temps d'épuiser les tuyaux récupérés aujourd'hui, mais tu m'intrigues avec tes bouquins sur les religions locales notamment (de manière générale tu penses à des trucs chopable là-bas?). MP à suivre donc.

Sinon le Decline of Western Civilization I était déjà en train de charger... ;-)
Pour ceux que ça intéresse : http://www.rslinks.org/docus/decline-we ... xvid-flair



PS: tu penses à quoi en particulier quand tu parles de Crenshaw dans ta liste de joyeuseries? Compton c'est un nom qui me parle, mais pas Crenshaw Blvd, je l'ai déjà pris, c'est clairement un quartier black mais il faudrait que je fasse un peu plus attention que ça?
Avatar de l’utilisateur
Loran
J'ai lu mon avenir dans un bol de riz
 
Messages: 91
Inscription: 21 Mai 2003, 14:03

Re: Los Angeles 101

Messagepar Jee-Mee » 16 Juil 2009, 10:04

Crenshaw c'était un peu la Croisette des gangs à la fin 80/début 90 mais il me semble que ça ne craint plus autant aujourd'hui. A vérifier.
Compton en revanche, j'y suis passé 2-3 fois à plusieurs époques différentes et c'était bien tendu. C'est un peu plus safe qu'avant visiblement, mais ça reste quand même du haut niveau. J'ai des potes là-bas qui évitent toujours d'y aller.
Avatar de l’utilisateur
Jee-Mee
L'œil de Rocky, les couilles à Rocco
 
Messages: 111
Inscription: 29 Juin 2002, 12:44
Localisation: Catch me if you can

Re: Los Angeles 101

Messagepar patty » 16 Juil 2009, 10:45

http://www.thesmell.org/

the mae shi, mika miko, no age, health et autres locaux y traînent souvent

http://en.wikipedia.org/wiki/The_Smell :
he Smell is a punk rock/noise/experimental venue in Downtown Los Angeles, California. [1] The Smell, notable for its DIY ethic, is home to many of the area's avant-garde performers and artists.
Avatar de l’utilisateur
patty
J'suis international... t'es number one à Auxerre
 
Messages: 845
Inscription: 30 Nov 2005, 18:20
Localisation: toulouse

Re: Los Angeles 101

Messagepar Loran » 16 Juil 2009, 20:06

Jee-Mee a écrit:J'ai des potes là-bas qui évitent toujours d'y aller.


C'est peu le problème ici avec cette culture du sensationnel et le la peur c'est difficile de se faire une idée correcte de ce que tu peux faire et de ce que tu ne peux pas faire, ou plutôt de là ou tu peux aller et des endroits où tu n'as pas intérêt à mettre les pieds. Si tu écoutes ce qu'on te dit c'est chaque rue de South Central qu'il faut éviter de même traverser en voiture ("tu te fais bloquer facilement par des mecs à pied" Sao Paulo style quoi...). Évidemment aucun des gars qui t'en parle n'y a mis les pieds depuis un moment. Mais bon pour Compton, je comptais bien éviter. Après même dans le Lonely Planet ils te parlent de trucs à voir dans ces quartiers sans te déconseiller d'y aller l'appareil photo à la main. Alors c'est pas évident de savoir où s'arrête la paranoïa et où commence la réalité.



The Smell je n'y suis pas encore allé, c'est bizarre mais vu de loin, ça n'a pas l'air très excitant, même si c'est ce qui se rapproche le plus du DIY que je connais. Les Mae Shi, c'est fou, c'est des starlettes ici, j'en entends parlé de partout, j'ai dû manqué un truc depuis le clos fleuri.
Avatar de l’utilisateur
Loran
J'ai lu mon avenir dans un bol de riz
 
Messages: 91
Inscription: 21 Mai 2003, 14:03

Suivante

Retourner vers Le guide du crevard

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron