DO IT YOURSELF : Oui mais quoi et comment ?

"DIY", philosophie punk/hardcore, politique, engagement (s), manifs,etc... c'est ici qu'on débat.

Messagepar Juliette » 07 Juin 2005, 16:26

tetedemort a écrit:Lack / Tang
Gantz / Mihai Edrisch

bah si c'est réellement ces deux dates..ça explique quand même pas mal la différence d'affluence nan ?


ouaip
Juliette
 

Messagepar xavier » 07 Juin 2005, 17:32

plus que le prix de l'entrée, je pense que le public se déplace avant tout en priorité pour des groupes qu'ils kiffent et qu'ils connaient....c'est peut être plus ça le " pb "....

Le manque de curiosité des gens aura raison de nous. Y a du taf à faire de ce côté là.
Avatar de l’utilisateur
xavier
Jah Army!
 
Messages: 4489
Inscription: 04 Aoû 2002, 13:22
Localisation: à côté d'un appart de connards bruyants

Messagepar tetedemort » 07 Juin 2005, 17:39

bah perso je pense qu'il y a rien à faire mais bon...
les gens sont pas curieux c'est tout...
Avatar de l’utilisateur
tetedemort
J'ai demandé ma route au mur, il m'a dit d'aller tout droit
 
Messages: 617
Inscription: 24 Juil 2004, 19:53

Messagepar xavier » 07 Juin 2005, 18:04

qu'ils soient alors pendus hauts et courts
Avatar de l’utilisateur
xavier
Jah Army!
 
Messages: 4489
Inscription: 04 Aoû 2002, 13:22
Localisation: à côté d'un appart de connards bruyants

Messagepar Julien » 07 Juin 2005, 18:06

xavengerx a écrit:bonjour, je m'appelle zacchary, je viens d'un petit village a cote de bobo-dioulasso au burkina faso et tout de suite, je fais des etudes de geographie a caen. Jai rencontre cedric grace a un programme, il maide a decouvrir sa region. il ma explique sa passion de la musique et surtout du punk que je ne connaissais pas. jai peur de vous decevoir en avouant que je naime pas cette musique. peut-etre une question dhabitude. je nai pas tres bien compris le debat en fait. mais je crois quil sagit dargent et de payer des gens pour quils fassent de la musique. je trouve ca normal. chez moi, nous avons des conteurs, des chanteurs ou des musiciens qui mangent et dorment grace a leur talent. dans mon village, nous faisons beaucoup de troc car largent est surtout utilise dans les grandes villes. a chaque service, nous rendons dautres services, pour que ce soit egal. je sais que cedric vend des disques et quil les vend plus cher que ce quil a achete parce que la diffrence lui permet de sacheter a manger et de payer son loyer. cest normal car il fait ce travail toute la journee, cest un marchand. comme nos conteurs, qui se deplacent de villages en villages pour faire des fetes le soir. je nai pas tout compris mais je trouce ca dommage que vous aimiez tous la musique mais que vous ne vous comprenez pas. il y a des choses plus serieuses que ca. je ne met pas daccent car je ne suis pas a laise avec un ordinateur et pardon pour mon francais. jaime beacoup ce pays mais la pluie est un peu de trop. et venez au burkina. cedric et seydou rigoles, mon francais doit etre mauvais.


ah je trouve ce message très intéressant, non seulement c'est une personne extérieure au "punk-hardcore DIY machin chouett" mais aussi uen personne extérieure à notre culture "franco-européano-américano-judéo-chrétienne" qui s'exprime. J'aimerais bien vois plus de commentaire sur cette réaction
Avatar de l’utilisateur
Julien
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 457
Inscription: 08 Sep 2004, 22:15
Localisation: Toronto, Ontario, Canada

Messagepar EMOLUTION » 07 Juin 2005, 18:08

tetedemort a écrit:Lack / Tang
Gantz / Mihai Edrisch

bah si c'est réellement ces deux dates..ça explique quand même pas mal la différence d'affluence nan ?

par contre si la date Gantz / Mihai Edrisch avait été à 6 euros ??...

plus que le prix de l'entrée, je pense que le public se déplace avant tout en priorité pour des groupes qu'ils kiffent et qu'ils connaient....c'est peut être plus ça le " pb "....


Perso, je pense que les gens qui etaient à Gantz / Mihai y seraient allé quel que soit le prix. Les gens qui y etaient n'etaient pas des curieux.... Encore une fois, c'est pas le prix qui fait la difference à mon avis..Enfin, on va pas commencer à disserter sur un concert, on est là pour parler de manière globale...
Avatar de l’utilisateur
EMOLUTION
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 260
Inscription: 25 Mar 2004, 12:00
Localisation: lille

Messagepar Fabro » 07 Juin 2005, 18:15

Ouais comme ça a été dit il y'a des particularités à chaque ville...
A Bordeaux (je vais parler de ce que je connais hein) le public soit il est nombreux et c'est pour voir des grosses pointures "rock" genre Isis ou the brieffs, soit y'a des groupes bordelais en 1ère partie et les gens viennent voir ces groupes parce qu'ils les conaissent (à bdx un concert sans 1ère partie bordelaise est un four quasi-assuré), soit dans un dernier cas ils viennent juste boire un coup en espérant que le fond sonore sera pas trop désagréable (comme exemple d'attitude consommatrice on fait pas mieux).

Résultat, y'a en moyenne 30/40 personnes aux concerts vraiment punk/diy dont environ 10 (et tjrs les mêmes) qui vont s'interresser vraiment au truc, acheter des disques et tout tout.

Autre chose, ici pour peu qu'on soit un peu ouvert, l'underground bordelais propose 2 à 3 concerts par semaine (garage, punk, Hc, musique expérimentale...) et même parfois 3 concerts le même soir... donc en moyenne les concert sont à 5€ ici (parfois moins mais rarement +) et si donc t'es curieux ben imaginez la tune à claquer pour voir tous ces chouettes concerts!!! Moi ça va j'ai pas trop de galères de tunes mais pour certains c'est impossible! Donc je pense sincèrement qu'ci, dans cette ville, une montée du prix des entrées nuirait à la curiosité et à la découverte (qui est déjà pas hyper développée faut bien le dire). Logique puisque du coup on économise pour voir seulement les concerts dont on connais les groupes et dont on apprécie la zique.

Bref, je sais pas si j'ai été très clair et si c'est vraiment interressant. Désolé...
Fabro
 

Messagepar xavier » 07 Juin 2005, 18:26

Si si,, ça l'est. A Lyon on a le même "problème" concernant la fréquence des concerts. IL ets pas rare d'avoir des semaines avec entre 4 et 7 concerts (dont parfois plusieurs le même soir) sans parler de ceux qui se trouvent dans un rayon de 100bornes (Saint Etienne / Montbrison et quitte à taper plus loin, on va dire Genève).
C'est vrai que ça peut être dur pour certaines bourses de tout suivre. Outre la question du prix d'entrée qui incorpore d'autres facteurs (l'orga bénéficie-t-elle du bar, d'une aide quelconque, etc), y a celuides choix à faire (argh, là c'est souvent dur) et une question qu'a soulevé Jub plus tôt : n'y-a-t-il pas trop de groupes sur la route ? Bon, on entre dans un tout autre débat qui risque d'impliquer des jugements de valeur (genre tel groupe c'est de la merde pour x ou y raison).
D'un côté, beaucoup de concert, c'est positif aussi. ça a au moins le mérite de montrer qu'il se passe des choses (peu importe la scène / style musical).
Avatar de l’utilisateur
xavier
Jah Army!
 
Messages: 4489
Inscription: 04 Aoû 2002, 13:22
Localisation: à côté d'un appart de connards bruyants

Messagepar xavengerx » 07 Juin 2005, 18:32

ChristOff a écrit:Zacchary, bonjour... je vais essayer de te répondre simplement et sans trop de longeur...
Oui, peut-être que cela est "logique" est "raisonnable" que chaque chose que nous fassions puisse avoir une valeur, et être monayable. Pour moi, codifier cela de façon trop parfaite contribue à créer un monde on tout est hierarchisé, où la vie et les rêves des individus sont cadenassés et régulés. Ce monde cauchemardesque est pour moi une réalité : c'est le monde dans lequel nous vivons.
Je ne peux pas parler de ton pays, je ne connais pas vraiment l'Afrique. Ce que je peux te dire, c'est qu'une des réalités de la France, et des pays occidentaux, c'est qu'une idéologie économique et culturelle existe ici et utilise le format de la "récompense" et de la division pour maintenir les gens prisonnier de vies sur lesquels ils et elles n'ont plus de contrôle.... Ce système s'appelle le capitalisme, et je veux m'y opposer.
Le problème, c'est que le punk, même si cela peut paraitre prétentieux, ce n'est pas juste une musique. C'est un mouvement qui a toujours chercher à critiquer la culture dominante. A la fin des années 70, le punk a convergé avec d'autres mouvements radicaux (anarchisme, lutte anti-nucléaire, pacifisme, autonomie, féminisme, etc... ) pour tenter de proposer des alternatives de vie et d'organisation. Un réseau de lieux et de gens s'est constituer, proposant des modèles concrets de résistence (squat, refus du travail salarié, refus de l'hétérosexualité forcée, etc... ). C'est ce réseau généreux et solidaire que je veux considérer comme la base du punk, pas la musique.
Sam Mbah (un anarchiste nigérien) a écrit un livre sur l'anarchisme africain où il met en avant les liens entre l'anarchie et les sociétés traditionnelles africaines. (African Anarchism: The History of a Movement)...


Salut ChristOff. Zacchary ne peut malheureusement pas te répondre car il n'a accès à Internet que chez moi ou à la fac (et j'imagine que son passe temps favori n'est pas de surfer sur les sites punks). Donc j'imprime ta réponse et je lui transmet dès que possible. Si il souhaite te répondre, je lui demanderai de me l'écrire et je la poserai sur ce forum.
xavengerx
 

Messagepar HyaDan » 07 Juin 2005, 18:54

"Pour moi il faut savoir aussi faire table rase du passé, et se mettre au travail pour construire un nouveau punk, pas forcement moins politisé, mais qui colle plus à nos besoins et nos envies que celui déssiné par d'autres il y a si longtemps. C'est peut etre parce que je suis pas bien vieux, mais j'ai l'impression que là beaucoup s'affèrent à chercher un truc qui ne leur correspond pas vraiment... A un homme nouveau correspond un monde nouveau, c'est vrai aussi pour le punk...
Je pense qu'on peut faire quelque chose d'encore plus beau , d'encore plus poetique et surtout d'encore plus revendicateur.... Mais il faut qu'on arrete de se borner à revendiquer des trucs qui ne sont pas frocement à 100% nos aspirations. " :emolution


bien que je ne voulais pas intervenir dans ce débat qui me fait mal au coeur et qui est significatif pour ce à quoi on est arrivé dans cette pseudo-communauté punk hardcore d.i.y. ces quelques phrases m'ont particulièrement interpellées et ce surtout en relation avec tout ce qui a pu être dit par certaines personnes avant.

"faire table rase du passé, et se mettre au travail pour construire un nouveau punk"

je pense que c'est justement là le malentendu ou l'incompréhension de beaucoup de personnes....le punk/hardcore d.i.y., non-profit est une idéologie et une vision des choses qui se tient aux choses essentielles, basiques aux échanges naturels, à la communication entre les gens l'entre-aide et une vie passionné sans compromis avec un système capitaliste qui va à son encontre et à l'encontre de toute liberté. "construire un nouveau punk" est chose impossible vu qe le d.i.y. non-profit est une idéologie tellement simple et basique s'opposant justement à la croissance et à l'évolution qui sont des phénomènes propres au capitalisme.

"qui colle plus à nos besoins et nos envies que celui déssiné par d'autres il y a si longtemps"
ces besoins et ces envies dont il me semble qu'on parle ici me font peur car l'idéologie punk d.i.y. non-profit avait été et est construit sur et autour de besoins et d' envies essentielles, qui ne peuvent tout simplement pas évoluer ou changer parcequ'ils sont de part leur nature opposés à cette idée de "croissance". ces nouveaux besoins et envies dont ça parle ici ne peuvent qu'être extérieures à cette idéologie de base et donc être en relation avec le système dans lequel la personne qui les éprouve vit. des besoins et des envies propres et crées par un sytème capitaliste par exemple...

et je ne veux vraiment rien savoir de cet homme ou de cette femme nouveau qui corerespond à ce monde nouveau...car ça me donne mal au ventre

celui qui veut faire des trucs encore plus beau et encore plus poétique peut biensûr faire ça mais qu'ils seront encore plus revendicateurs que ce que la vrai idéologie punk d.i.y l'est c'est impossible, revendificatifs dans un autre sens peut-être ou plus revendificatif que ce qu'on a soi-même fait avant mais il est je pense inconcevable de réinventer l'idéologie punk d.i.y. car elle tout simplement simple et il ne faut pas compliquer les choses simples!

il est vrai que les gens qui ne le sentent pas vraiment au fond d'eux devraient arrêter de revendiquer des choses qui ne correspondent pas à leurs aspirations car il ne font que mentir à eux mêmes et aux autres. mais les aspirations de ces nouveaux "hommes"etz femmes ne corerespondent peut-être tout simplement pas à l'idéologie punk/hardcore d.i.y. non-profit et ce n'est pas une raison pour qu'ils ou elles essayent de changer cette idéologie. les personnes qui veulent vivre ce qu'elles ressentent, peu importe d'ou viennent leur sentiment, à travers de la musique et ce de manière intense non qu'à le faire mais ce besoin et cette envie n'a encore rien avoir avec le punk/hardcore d.i.y. .....

bon j'arrête j'ai plus de choses dans ma tête et c'est aussi plus simple dans ma tête, j'ai eut du mal a exprimé mais j'espère que j'ai pu faire comprendre un peu comment je ressent cela. je suis germanophone et c'est pour cela que j'ai pas trouvé tout les bons mots et tournure pour bien exprimer ce que j'ai dans ma tête...

for a life of passion without compromise !!
HyaDan
 

Messagepar AUREL » 07 Juin 2005, 21:58

EMOLUTION a écrit:Comme je le disais dans un autre post, DIY, c'est le nom d'une chaine de magasins de bricolage aux USA... Ca veut tout dire !!!


J'espère que tu n'es pas sérieux , sinon désole de te le dire mais j'ai rarement lu quelquechose d'aussi stupide .
carrefour c'est une chaine de supermarché et c'est un croisemenent entre deux routes ...ca veut dire quoi ??????les sens giratoires vendent de la lessive ???

Je reviens sur ce que chrsitophe et romain ont dit à propos de : " appeler un chat un chat " . Je suis d'accord sur le concept , mais il ne faut pas se voiler la face, ton discours, ce que tu dis ne depends pas que de ton signifiant, ou ce que tu crois être le signifiant mais bien de celui de l'auditeur qui recevra ton message, et l'interpretation de tes propos se fera selon des critères nombreux et variés comme l'age , la condition socio culturel , l'endroit ou il vit .....C'est pas aux autres de te comprendre , mais à toi de te faire comprendre.
AUREL
 

Messagepar AUREL » 07 Juin 2005, 22:03

Et diy n'est pas une chaine de magasin , mais simplement diy en anglais us veux dire bricolage ...
AUREL
 

Messagepar Teknobonze » 08 Juin 2005, 06:46

trouve sur le site de Dropdead:

INFO FOR DROPDEAD SHOW BOOKING REQUESTS: PLEASE READ!!!

How many bands?

Date/Day of the week show will be on?

Will we get food at the show?

How about a place to sleep if needed?

What is the venue/gig space? (basement, club, warehouse,etc??)

Directions to venue?

Contact phone #s for promoter (work, cell, home) and venue?

Flyers by mail/email in advance of show?

Basic requests:

1) We like to play shows with five bands or less total, three bands
being enough for anyone's attention span most of the time. Benefit
shows and festival style shows would be the exception.

2) We hope the show is promoted well and flyered for in advance,
not 20 flyers two days before the show. What's the point of doing
a show if you're not going to do the work to promote it correctly?

3) We think bands getting fed at the show is a small thing to ask,
it's not too difficult to take care of something so basic for a band
on tour or who have been in a van for a couple hours to play in your
town. In Europe all the bands at every show get a meal, this includes
both opening bands and touring bands. We aren't asking for anything over
the top, a simple meal of some pasta and sauce with some tofu/vegetables,
or rice and beans-both are easy and inexpensive to provide.

4) A place to sleep and shower would be good if we need it after
the show. Sometimes the drive home can be too much if the show ends
at 1 or 2 am and we have a long drive, or a show the next day away
from home also. A simple breakfast always works wonders too for a
band away from home...coffee, juice, bread, cereal...simple... We'll
do the dishes and clean up after ourselves also.

5) Money... Yes it sucks, but a necessary evil for a band to get
to and from your show. We are hoping to be paid $150-200 for an
out-of-town show (This is not set in stone, but it should be no
problem for a well run DIY show.)...Seems like a lot? Think about
it: Four people are taking time out of their lives to come to your
place to play a show. Time spent driving to and from the show,
time at the show waiting to play, it all adds up to a lot of time.
Plus the gas expenses. Typical breakdown of a Dropdead show - 3 hours
drive to the show, 5-6 hours at the show, 3 hours drive home. Gas
expenses/tolls Approx $80+/-. Paid $150. After gas there's $70 left,
divide by four people = $17.50 each. Not a huge amount to get paid
each for 12 hours of time ... After 11 years of playing shows for
next to nothing, we've seen a lot of poorly run shows. We have booked
and continue to book shows here in Providence, and the bands get food
at the show, a place to sleep and shower, breakfast in the morning,
and they get a good show. Four bands only on the bill most of the
time, and usually the minimum a touring or out-of-town band will get
is $200, and often more than that, as well as paying the local bands.
We know what it takes to do a good show, we expect no less when we go
to a show we've been asked to play. DIY is not an excuse to do a
shitty job on something..In fact it should be done with 100% effort
and to the best of one's ability. If you put the effort in on your
side, we're happy to come and hang out and play a show wherever you are.
Teknobonze
 

Messagepar buddy satan » 08 Juin 2005, 06:58

Z'ont l'air d'être chiants, ces types.
Avatar de l’utilisateur
buddy satan
Je suis Florian Schall.
 
Messages: 5732
Inscription: 20 Déc 2004, 22:56
Localisation: Metz

Messagepar phil burn out » 08 Juin 2005, 08:05

Je rappelle pour mémoire que DROPDEAD à l'origine était signé sur un gros label, le 1er album était distribué par une major en France... Je ne considère pas ce groupe comme un exemple !

Autant d'opinions que de personnes, le débat avance en spirale.

La curiosité des gens, parlons-en ! Qui parmi vous achète plus de 10 disques, 7" et démos compris, par semaine ? Moi je crois que c'est aux acteurs de la communauté d'être curieux : tout le monde veut sortir des disques et les vendre dans le réseau, mais en échange, il faudrait aussi se montrer curieux. Pas "d'attaque" personnelle ici, juste un constat...
Avatar de l’utilisateur
phil burn out
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1914
Inscription: 07 Avr 2003, 19:54
Localisation: Montagne de Reims

Messagepar Teknobonze » 08 Juin 2005, 08:26

phil burn out a écrit:Je rappelle pour mémoire que DROPDEAD à l'origine était signé sur un gros label, le 1er album était distribué par une major en France... Je ne considère pas ce groupe comme un exemple !


enfin moi je dis ca, je dis rien hein. c'est juste pour dire que ben la thune c'est malgre tout une realite a ne pas occulter. Apres y'a effectivement des limites a ne pas depasser.



phil burn out a écrit:La curiosité des gens, parlons-en ! Qui parmi vous achète plus de 10 disques, 7" et démos compris, par semaine ? Moi je crois que c'est aux acteurs de la communauté d'être curieux : tout le monde veut sortir des disques et les vendre dans le réseau, mais en échange, il faudrait aussi se montrer curieux. Pas "d'attaque" personnelle ici, juste un constat...


Moi. Definitivement. Mais une fois que tu dis ca, tu passes pour un nerd bourgeois plein as,. Faut trouver une juste mesure au discours la encore.
Teknobonze
 

Messagepar tetedemort » 08 Juin 2005, 08:50

EMOLUTION a écrit:
tetedemort a écrit:Lack / Tang
Gantz / Mihai Edrisch

bah si c'est réellement ces deux dates..ça explique quand même pas mal la différence d'affluence nan ?

par contre si la date Gantz / Mihai Edrisch avait été à 6 euros ??...

plus que le prix de l'entrée, je pense que le public se déplace avant tout en priorité pour des groupes qu'ils kiffent et qu'ils connaient....c'est peut être plus ça le " pb "....


Perso, je pense que les gens qui etaient à Gantz / Mihai y seraient allé quel que soit le prix. Les gens qui y etaient n'etaient pas des curieux.... Encore une fois, c'est pas le prix qui fait la difference à mon avis..Enfin, on va pas commencer à disserter sur un concert, on est là pour parler de manière globale...


je reprenais juste ton intervention au sujet des deux concerts à des prix différents..ça n'avait juste aucun n'interet car c'est pas du tout comparable....
A ton avis MORDID ANGEL à 25 euro, et CARMINA à 5 euro...qui aura le plus de monde ?? voilà c'est là que je voulais en venir...

Pour ce qui est de la curiosité..c'est sûr, tout le monde a pas forcément les moyens financiers d'acheter 10 disques par semaine....mais les gens qui achète 10 disques par an c'est à dire à chaque fois que DROPDEAD, TRAGEDY, ou des groupes avec ce genre de notorieté sort un disque..j'ai pas de blèmes avec ces groupes, j'achète leur disque mais j'en achète beaucoup d'autres à coté....les gens curieux manquent cruellement dans cette scène...
et c'est exactement la même chose pour les concerts....
Dernière édition par tetedemort le 08 Juin 2005, 11:19, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
tetedemort
J'ai demandé ma route au mur, il m'a dit d'aller tout droit
 
Messages: 617
Inscription: 24 Juil 2004, 19:53

Messagepar Panpan » 08 Juin 2005, 09:29

Dropdead? ils sont pas sur punkvoter.com?
Avatar de l’utilisateur
Panpan
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1212
Inscription: 13 Déc 2003, 17:10
Localisation: suburban home

Messagepar ChristOff » 08 Juin 2005, 11:50

Bon, je réagis à quelques propos :
Franchement, aider un groupe à trouver des dates, si tu le fais pour filer un coup de main, c'est beaucoup de prise de tete et toi au final tu gagnes rien

Je crois qu'on touche là l'essence du débat nan ? Bé si tu gagnes quelque chose. Tu gagnes d'aider des ami(e)s. Tu gagnes de garder en vie une communauté alternative. Tu gagnes la satisfaction d'être encore capable de faire les choses comme tu estimes qu'elles sont bonnes, sans frics, sans hierarchie et sans compétitions. Tant que la perspective des gens qui veulent s'impliquer sera de se demander "mais MOI, qu'est que ce que je vais avoir en compensation", on restera dans un schéma ma foi bien traditionnel de rapport marchand, de projection capitaliste... Et pour moi, je le répète : le punk do it yourself non profit, c'est justement tenter de mettre en application nos idées anticapitalistes, en terme d'organisation, de moyen, de solidarité, de communication... J'aime bien l'idée aussi de DECONSTRUIRE ce p'tit côté "sans les professionels on peut rien faire"... J'aime bien démystifier ce que ces types et ces nanas accomplissent POUR DE VRAI, au delà du fantasme que leur "boulot", purée, c'est suuuuuper compliqué, et que c'est normal qu'ils/elles demandent du fric parce que bon, purée, organiser un tour, la vache, c'est du taf... Bé ban, organiser un tour, c'est pas du taf. J'ai organisé pas mal de tour en France, une tournée européenne complète, ça prend un peu de temps certes, mais c'est juste envoyer des emails à des potes, faire un fichier Word avec le détail des infos, compiler et ordonner le tout pour faire un carnet de route pour le groupe, et BASTA... Pas de sueur froide, pas d'heures supplémentaire, pas de tache herculéenne, pas de nuits blanches... Allez les tontons des "Booking Agency" mes couilles, arrêter d'nous faire chialer... J'me souviens d'un "pro" en France (un type de Nantes, j'vais pas le nommer, mais bon), il balance trois email pour monter un tour, et il te demande 10%... Hey tonton, revient sur terre, les 10 mn de boulot que tu as caler entre ta pause café et ta clope de 10hrs, ça VAUT QUE DALLE. N'importe lequel et laquelle d'entre nous pouvons faire ça sans nous plaindre, sans nous la raconter, et sans facturer la chose sur la base d'une pure mystification. Les mythes du capitalismes, c'est qu'il nous faut des bons vieux PROS parce que les taches qu'on a à accomplir sont TITANESQUES et INSURMONTABLES... Hey, on va accepter de croire ça pendant encore combien de temps ? Si on se remonte les manches, qu'on "collectivise" nos connaissances, bé pas grand chose va nous être impossible hein ! Foutons en l'air ces mythes qui nous enchainent, nom de dieu.
C'est peut etre jouer avec le feu, mais quoi que tu fasses d'alternatif dans ce bas monde, tu joues avec le feu... Et c'est surement ça qui nous plait...

Mouais, bé, c'est sûr que quand on est blanc, né en France, qu'on est éduqué, qu'on a des économies à la banque, des parents pour nous soutenir en cas de coups dur, tout ça, on peut se permettre de "jouer avec le feu", de kiffer l'adrénaline, etc... Moi, je considère aussi que dans l'punk, y a de la place pour des gens pauvres, pas éduqués, qu'on pas de filet de secours lorsqu'ils et elles font des trucs. Donc, ce que je veux dire, c'est que moi j'entends pas "jouer avec le feu", j'entends pas laisser entrer dans ma communauté des concepts dangeureux capitalistes, en disant "ouais, ces concepts sont neutres, à nous ne nos les appropriés"... Nan, le capitalisme, l'impérialisme, le colonialisme, on a largement les moyens de voire de quoi il s'agit. Quand le colon capitaliste met les pied quelque part, c'est pas pour laisser le territoire comme il était auparavant. La colonisation, ça consiste à nettoyer la place, chasser les autochtones de force, imposer les règles, etc... Nan, la pub, la compétition, la normalisation, le profit, c'est pas des trucs qui vont laisser de l'espace aux PAUVRES, aux ANORMAUX / ANORMALES, aux FREAKS... Moi, justement, par solidarité, j'ai pas du tout envie de jouer avec le feu. Je me crois pas de taille à lutter de front avec les colons capitalistes et leur idéologie, parce que je sais qu'objectivement, c'est eux et elles qui vont me tataner, que j'ai guère les moyens de lutter ne serait-ce qu'en terme d'image avec la putain de Société du Spectacle et ses chimères... Pour moi, le punk do it yourself non-profit, c'est connaitre les techniques de colonisation, et ne pas laisser d'espaces aux colons pour prendre pied. D'abord en faisant en sorte que ma communauté ne soit pas "marchandisable"... Etre laid, faire de la zique de caille, montrer qu'on s'en branle total du fric, de la hierarchie... etc...
le mec qui orga un concert et qui est pas capable de filer des infos de route et de s'assurer que le groupe n'aura pas besoin de matos à son arrivée, qui paye un kebab au groupe alors que c'est tellement facile de faire de la bonne bouffe soit meme, qui fais dormir le groupe dans un garage ou meme un chien passerait pas la nuit, et qui dit au revoir avec le sourrire en filant 12,5€ et un petit pain pour tout le groupe.

Y a qu'à s'dire que ça fait du bien à l'égo dudit groupe de pas vivre toujours sur le petit nuage star ac', que les groupes, c'est trooooop des artistes, on doit trooooop les respecter. Ca leur permettra de reconsidérer leur "talent", leur "popularité", et de rester humbles... Bon, je rigole un peu, je trouve pas ça génial en effet, mais bon... de mon expérience, ça arrive une fois sur 100 ce genre de plan, alors on va pas se servire de ça pour argumenter nan ? Pis moi, encore une fois, j'aime bien l'idée de DECONSTRUIRE les codifications et les mythes... Souvent, les groupes ont plus le sens de la réalité et crois que tout leur ai du...
Pour reparler de la passion, franchement j'ai observé avec tristesse que ceux d'entre nous les plus passionnés sont ceux qui disparaissent le plus vite, avec un sorte de sentiment de trahison. Franchement, t'es motivé à fond, tu crois en ces belles idées et en un DIY solide et alternatif, et tu pars en tournée poru la premiere fois... Et bien y'a de quoi dechanter sévère...

Ouais, moi aussi j'ai constaté que les plus "passionés", ceux et celles qui donnaient le plus de leçons, ouvraient le plus leur gueule, en général, à la première difficulté, ils/elles rebroussaient chemin et retournaient tranquille bronzer au bord de la piscine à papa/maman... Sérieux, moi la première tournée que j'ai faite, j'ai pas été désanchanter... Ouais, j'ai dormi parfois par terre, ouais parfois on mangeais une vilaine soupe, mais alors ? Je m'attendais pas à partir en vacances avec le Club Méd' en fait... Je fait pas l'apologie de la trimarderie, mais bon, ouais, le punk, c'est parfois un peu plus roots que les vacances à Agadir. Moi, je kiffe bien d'apprendre à vivre différement aussi, à reconsiderer le luxe lorsqu'il est inutile. Je critique la société de surconsommation pour nous inventer des besoins que nous n'avons pas, et les faire par enchantement devenir notre "réalité"... Sans glorifier la trimarderie, je trouve ça bon de parfois être dans des situations où on va apprendre à se débrouiller par nous-même là où on a toujours été "pris en charge", ça aide aussi à developper notre instinct du "do it yourself" dans d'autre domaines.. Je trouve ça dommage de vouloir vivre des expériences "alternatives" et de toujours se plaindre des petits désagrements... Focalisons sur le positifs aussi... Ma première tournée (1993) nourrit encore ma passion, parce que c'était bon, parce que j'ai rencontré des tonnes de gens qui sont encore mes ami(e)s aujourd'hui, que soudainement, j'ai été propulsé dans des autres endroits, j'ai réalisé que le punk, c'était une "communauté", etc... Je trouve ça dommage de toujours focaliser sur les problèmes et vouloir toujours et toujours rationaliser les choses...
Je pense que tout évolue, l'omni présence du capitalisme s'empare bien sur de chacune de nos failles, mais je pense que de laisser vivoter le punk avec toutes ses merdes en se disant qu'il faudrait refaire comme avant n'est pas la solution.

A un homme nouveau correspond un monde nouveau, c'est vrai aussi pour le punk.

"Vivoter" ??? Où t'as vu que le punk vivotait ??? Ca, c'est TOI qui t'acharnes à le démontrer et à faire croire que c'est la réalité absolue. Mais nan, nan, je t'assure, il vie bien le punk. Il existe une communauté internationale, un réseau alternatif organisé et solidaire, des squats, des centres sociaux, des librairies alternatives, des zines, des labels, des groupes, tout ça...Je trouve cette phrase assez symptomatique du discours que tu sous-entends en fait, cette façon de décrédibiliser une culture en invoquant les démons du passéisme, et d'y opposer les forces vives du progrès, de la nouveauté, de l'innovation... Attends, mais j'aurai pas déjà entendu cette liturgie quelque part ???? A bé ouais, c'est EXACTEMENT COMME CA que le capitalisme se vend, c'est son FOND DE COMMERCE... L'opposition systématique entre le "vieux" (dépassé, démodé, rétrograde) et le "jeune" (progrès, liberté, "rêve américain"), c'est la base de la transformation mondialisatrice sur un unique modèle. On commence par pointer du doigts les "maux" d'une société qu'on dépeinds au travers d'un vocabulaire spécifique comme étant "veille", "dépassé", "plus apaptée à notre beau monde moderne"... On fait le point sur tout ce qui va pas (par rapport à quels répères idéologiques et culturels ??? ah bé, toujours les mêmes gars, ceux du capitalisme... Pourquoi, il existerait un autre modèle de bonheur ??? Ah bé, nan, j'en ai pas entendu parler en tout cas... attends, tu parlerais pas du "communiiiiiiiiisme" quand même ? Purée, t'es trop vieux toi)). Puis, une fois qu'on a fait passer cette idée là (à grand renfort de mensonges éhontés, de petits tour de passe-passe)), qu'on a semé le doute, on fait débarquer une poignée de colons avec le panier plein de géniiiiales nouveautés pour "redynamiser" tout ça... Mais c'est pour rendre service hein, parce que c'est bien connu le colon capitaliste il adore ça rendre service. Au pays, on l'appelle Bob l'Altruiste, c'est pour dire comme il adore rendre service... Bref, abracadabra, le colon deballe son fatras de solutions merveilleuses pour rendre nos vies plus chouettes : la pub (c'est joli et ça relance l'économie), la compétition (ça aide les vrais hommes à devenir des vrais hommes), le profit (nan, sérieux, les gars, le troc, c'est le moyen-age, vous voulez quand même pas retourner vivre dans les cavernes, hein ?), le Spectaculaire-Marchand (ooooh, la belle bleue !!!!), la "normailté", la "civilisation"... Nous voilà sauver par la société moderne, on va mieux... Et là, c'est parti pour le ménage, t'avises pas de "résister" parce que ce sera toujours mal d'évoquer ta culture d'AVANT la colonisation. Le passé, c'est mal, c'est une maladie. Une societé doit toujours regardé droit devant, c'est marqué dans la bible capitaliste. Avant, y avait la solidarité, les gens se respectaient au-delà de leurs apparances physiques et de leur compte en banque. Bé ouais, mais nan ! C'est fini tout ça l'ami. Aujourd'hui t'es heureux, regarde, je te sers une barbe à papa ! Oooooh, la belle rouge !
ChristOff
 

Messagepar EMOLUTION » 08 Juin 2005, 12:55

Tu pars quand meme avec beaucoup de mauvaise foi, et toi qui ne voulais pas de cynisme, tu plonges dedans la tete la premiere.

T'as mal interpreté mes propos, ouais je m'exprime peut etre mal tant pis.

C'est juste qu'on fait un constat, le punk c'est pas l'idéal qu'il est censé etre. Tu vends que des trucs ricains (tu l'a dit toi même), comme dit phil, les gens qui achètent 10ep par semaine sont rares, très rares, comme le fait remarquer xavier, les tournées ne sont pas toutes roses...
Alors je sais pas, si tu construis une maison, qu'elle menace de s'éffondrer, vaut-il mieux colmater les brèches pour repousser l'effondrement, on plutot repenser les fondations et reprendre la construction.
Moi ce que je vois, c'est qu'avec une putain d'intention au départ, le punk est parti de travers, on a essayé d'une manière, ça marche un peu, mais ça pourrait etre 10 fois mieux.... Alors soit tu tires dessus à coup de beaux discours pour le remettre droit, soit tu reconstruis la baraque, et a mon avis ça n'a rien de procapitaliste.... Le capitalisme est une manière d'utiliser des moyens qui sont neutres... On peut les utiliser d'une autre manière. Si tu coirs pas à ça pourquoi faire un label, des groupes etc alors que tout ces moyens ont été ailleurs récupérés par le capitalisme.... Si c'est pas récupérable pourquoi tu t'enteterais ? Peut etre que tu comprends pas la manière dont j'explique le truc, mais je suis sur que tu ferais pas tout ce que tu fais si au fond tu croyais pas en ça.


Pour les concerts, pourquoi tout pousser à l'extreme ?
Non, personne n'a demandé de transformer le punk en un club med, mais ouais, si c'est marrant la premiere fois de dormir sur un carelage qui n'a pas été lavé depuis 5 ans, y'a quand meme un moment ou ça depasse les limites. Ouais c'est pas grave de faire des dates un peu roots de temps en temps, qu'est-ce que tu en as à foutre de dormir sur du carrelage si tu as passé une soirée mortelle je suis ultra d'accord. Malheureusement, quand un mec t'as fait rouler toute la journée, qu'il a pas prévu de te nourrir, qu'il te loge dans un garage, et qu'en plmus de ça il n'a pas parlé de son concert à qui que ce soit en se disant que grace au diy y'a des curieux qui passent leur vie à essayer de se rencarder sur des concerts probables... Tu te casses le cul, au final t'as rien.... Quand je disait que tu as rien en échange, non je parlais pas de récompense. Mais faut pas se voiler la face, on fait tous les trucs dans une optique, on se casse le cul parce qu'on aime ce qu'on fait, alors quand tu es deçu au final...

Je peux aussi prendre un cas extreme mais malheureusement déjà arrivé : un mec d'un groupe qui choppe la galle parce qu'on le fait dormir sur des matelas récupérés dans une foret et sur lesquels il y a eu des sangliers morts, perso ça m'exite pas... C'est peut etre super rebelle et alternatif, peut etre que ça t'excite plus que le club med, moi perso entre les deux mon coeur balance...

On est pas là à dire que tout est poruri, certes y'a plein de trucs mortels (sinon on serait pas ici maintenant), mais y'en a d'autres qui le sont beaucoup moins et dont il est apparemment convenu de ne pas parler. La aussi je pourrais crier aux methodes capitalistes : fermer les yeux sur ce qui ne vas pas et mettre en avant le peu de choses qui vont, c'est carrement les mécanismes du rève américain...

Voila, je pense qu'il faut arreter de cacher ce qui ne va pas et de crier au scandale dès que quelqu'un critique quelque chose sous pretexte que c'est la scène, que tout est tolérable si c'est diy patati patata...

Moi perso j'aimerais justement qu'on puisse s'y attaquer pour essayer que tout soit mortel.
Je sais pas si je vais continuer à poster ici, j'ai donné mon point de vue, je pense etre clair mais c'est peut etre pas le cas. Peut etre aussi que certaines personnes -qui se doivent d'avoir la position du contestataire qui fais la police- décortiquerons mes propos pour y trouver toutes les failles et pour analyser de quelle manière on pourrait les rapprocher d'un discours liberaliste, nazi ou je ne sais quoi.
Tant pis, c'est domage qu'on en arrive là, C'est pas moi qui aurais mauvaise conscience dans 5 ans quand il y aura plus rien parce qu'on aura mis de la mauvaise volonté et pas voulu ouvrir les yeux sur les choses comme elles sont.

Amusez vous bien. Je retournes m'étouffer en mangeant votre barbe à papa diy mais avariée mais tellement trop cool.
Avatar de l’utilisateur
EMOLUTION
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 260
Inscription: 25 Mar 2004, 12:00
Localisation: lille

PrécédenteSuivante

Retourner vers Write It Yourself

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron