SEXE : le porno

"DIY", philosophie punk/hardcore, politique, engagement (s), manifs,etc... c'est ici qu'on débat.

Messagepar wawa » 18 Sep 2005, 12:24

Sat, je crois que tu n'as juste pas compris ma vision de la chose, tant pis. J'ai réagi au post de vincent, j'ai dit ce que j'avais à dire.

Sat a écrit:Je compredsn pas ce qui te fait hurler et grincer des dents. Le texte balancé par Vincent est on ne peut plus juste. Je ne saisis pas ton problème. Tu t'attends à quoi de la part d'un film porno ? Un manifeste féministe ? De la tendresse à la Bambi ?


Super.
Dernière édition par wawa le 18 Sep 2005, 12:38, édité 2 fois.
wawa
 

Messagepar Sat » 18 Sep 2005, 12:36

wawa. Effectivement, je n'ai pas compris ton point de vue, étant donné que j'ai commencé mon post par : "Je comprends pas ce qui te fait hurler et grincer des dents".

Si j'ai réagi sur ce sujet, c'est parce que je le trouve intéressant, et qu'il serait bien qu'un dialogue s'installe. Quelque part, j'ai un peu le sentiment que pas mal de choses se mélangent. Tu parles du porno comme quelque chose de néfaste pour l'image de la femme, alors qu'il y a des milliards d'autres manifestations dans notre société actuelle, bien plus médiatisés, avec la norme au cul, qui à mon sens détériorent l'image de la femme et des ralations hommes / femmes.
De plus, moi je te parle de séxualité avant de brandir le drapeau du féminisme. LA SEXUALITE qui reste quand même un problème difficile pour les ados comme pour les adultes, et qui peut avoir de lourdes conséquences...

Alors oui, je n'ai pas compris ton point de vue, c'est pour celà que je t'interpelle par le biais d'un post. Après si tu ne veux pas dialoguer, et bien tant pis.
Ne t'étonnes pas si les mentalités n'avancent pas, et si les stéréotypes et les clichés perdurent.
Avatar de l’utilisateur
Sat
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 275
Inscription: 13 Jan 2003, 14:10

Messagepar wawa » 18 Sep 2005, 12:42

Mais j'hallucine !C'est moi qui ne veut pas dialoguer alors que tu me balances un "Tu t'attends à quoi de la part d'un film porno ? Un manifeste féministe ? De la tendresse à la Bambi ?" !!
"Tu parles du porno comme quelque chose de néfaste pour l'image de la femme, alors qu'il y a des milliards d'autres manifestations dans notre société actuelle, bien plus médiatisés, avec la norme au cul, qui à mon sens détériorent l'image de la femme et des ralations hommes / femmes. "
Mais tu crois que je ne suis pas au courant ? Je répond à un post sur le porno, je parle alors de porno et j'essaie de ne pas trop m'écarter du sujet.
Bah ouais, pour moi, je pense que ça n'aide pas à la condition de la femme. Bah ouais, pour moi, ça déteriore l'image de la femme. C'est mon point de vue.
wawa
 

Messagepar wawa » 18 Sep 2005, 12:44

Et je rajoute, que c'est avec des posts comme celui de vincent qu'on ne fait pas avancer les choses. Mais si tu n'es pas d'accord avec moi, c'est ton droit ! Moi mon avis, il est là
Après si avec tout ce que j'ai posté on ne me comprend pas, et qu'on me réponde des trucs pareils bah qu'est que tu veux que je te dise...
wawa
 

Messagepar Sat » 18 Sep 2005, 13:27

hum...ouais. Bon et bien à te lire on a fait le tour de la question et donc il n'y a rien à rajouter. C'est bien. Ce fut un bel échange d'idées, avec beaucoup d'ouvertures. Bonne continuation.
Avatar de l’utilisateur
Sat
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 275
Inscription: 13 Jan 2003, 14:10

Messagepar Sat » 18 Sep 2005, 13:41

ah oui, juste un dernier truc avant d'en finir et d'aller manger.
Ce que tu appelles "en mettre plein la gueule", ça s'appelle poser des questions, créer des ouvertures, ouvrir le débat (même si c'est fait d'une manière que tu n'apprécies guère), pour ne pas stagner et de ne pas rester qu'avec une seule question, un seul point de vue, une seule vision d'un problème.
C'est quand même triste, et trop fréquent cette tendace à toujours se sentir agresser à chaque fois qu'on pose des questions, qu'on ouvre une nouvelle porte sur un débat. Il ne s'agit pas d'une compétition, à savoir qui à raison ou tort, mais bel et bien d'un échange, d'un dialogue.
Enfin, si tu ne conçoit pas les choses comme ça, c'est bien triste.
Allez salut.

(P.S. : :wink: pour Rémi qui comprendra je l'espère...)

Toutes mes excuses. Il n'y avait pas de "en mettre plein la gueule", mais "balancer". Mes yeux ont déconnés. Désolé.
Dernière édition par Sat le 18 Sep 2005, 17:50, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Sat
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 275
Inscription: 13 Jan 2003, 14:10

Messagepar buddy satan » 18 Sep 2005, 14:05

Le porno c'est vraiment la vision faussée par excellence de ce que peuvent être les relations sexuelles. On t'abreuve de "figures imposées" que tu te dois de réaliser afin d'éprouver et de donner du plaisir avec/à ton ou ta partenaire. Et si t'as pas le recul nécessaire pour comprendre que le sexe ce n'est pas seulement ce côté sauvage, brutal et dominateur... Moi à 14 ans en tout cas, je l'avais pas. Mater un porno a suffi à me dégoûter du sexe pour le reste de ma vie. Bon je veux pas rejeter la faute sur un pauvre film à deux boules pour justifier mes problèmes avec le sexe. Juste qu'à un certain âge ça a contribué à les aggraver. Bref.

Bref, juste pour dire que c'est strictement à l'opposé de ma conception des rapports intimes :D
Avatar de l’utilisateur
buddy satan
Je suis Florian Schall.
 
Messages: 5732
Inscription: 20 Déc 2004, 22:56
Localisation: Metz

Messagepar Rémi » 18 Sep 2005, 14:28


Arf j'étais justement en train de repenser à notre discussion en lisant ce sujet - d'ailleurs je te réponds bientôt, j'en ai pas terminé avec toi - ;)

J'aimerai intervenir de façon plus nuancée en répondant à ce sujet :

Tout d'abord, je comprends tout à fait la réaction de wawa, car je trouve que la plupart des pornos sont des stéréotypes grossiers des rapports sexuels - et plus généralement humains - ou l'homme domine l'acte et la femme se retrouve à l'état d'objet - des poupées désarticulées sans pouvoir d'action ni de contrôle- Cependant leur existence reste nécessaire. Mais à priori, certaines personnes dans ce milieu ont pris conscience de ce schéma archaïque et semblent vouloir proposer une alternative à tout ça...

Mais Momo, je suis d'accord avec toi pour dire - même si ça dérive un peu du sujet initial, ça mérite de faire parti du débat - que ce n'est pas le porno - par son côté réservé déjà- qui cause de plus de tord à la condition de la femme. Un exemple précis - parmi tant d'autres - qui me choque c'est l'entrée gratuite pour les filles en boite de nuit ... tout ça pour attirer le maximum de gars en chaleur prêt à payer 10/ 12 euros... je trouve qu'il y a la dedans une forme de proxénétisme légale ... qui m'écoeure ...
Dernière édition par Rémi le 18 Sep 2005, 15:24, édité 1 fois.
Rémi
 

Messagepar phil burn out » 18 Sep 2005, 14:33

JéErevan a écrit:deux trois remarques comme ça faîtes en ce que vous voulez :
- y a beaucoup de garçons qui ont vu des films pornos pendant leur adolescence, cette période de construction très importante et déterminante; qui les ont trouvé excitants, qui y ont été récéptifs donc....et qui par la suite n'ont pas reproduit ce qu'ils avaient vu dans les fameux films. ça ne les a pas empêché de devenir des amoureux et des amants tendres et à l'écoute.
- il y a des couples qui regardent des films pornos ensembles et ce ne sont pas seulement des "beaufs" ni des pervers...ils vivent leur sexualité de manière plutôt épanoui.
- les hommes n'ont pas attendus la pornograhie pour avoir une sexualité "dominatrice et violente"
-certains hommes n'ayant qu'un rapport très abstrait à la sexualité se retrouvent face à des angoisses abyssales lorsqu'il s'agit de faire l'amour ou même préfèrent éviter cette "chose"
- la culture patriarcale ne se limite pas à "femme=salope"...

je suis d'accord pour dire que la pornographie telle qu'elle faite actuellement n'est sans doute pas la meilleure façon d'apprendre la sexualité; mais je crois aussi que sans le porno il y aurait une vraie carence de représentation de la sexualité. C'est triste, il faudrait trouver autre chose.
Ce que je dis ici n'est en aucun cas un désaccord avec ce qui a été dit dans les posts précédents.


Je partage ton avis, d'autant que je crois que la pornographie est aussi l'expression du pouvoir pervers de la Femme sur l'Homme, par la séduction. Pervers parce que pas toujours désiré, ni compris par les 2 sexes. Penser que le sexe est sain et uniquement sain, c'est projeter sa propre représentation des choses sur l'imaginaire des autres. Le sexe n'est pas QUE la reproduction, QUE la tendresse, QUE le missionnaire cul-béni, QUE le kamasutra, QUE l'échangisme, il nécessite des sentiments pour les uns, pas pour d'autres. Certains y sont habiles, d'autres pas. La seule constante, c'est que chacunE de nous a une vie sexuelle et des fantasmes, même les moines. Et donc, certains prennent leur pied à tourner / voir des flims cochons. D'autres préfèrent le foot, d'autres encore l'opéra...
Peut-être que le problème des ados réside d'abord dans leur aptitude à observer un événement avec suffisament de recul, un sens du second degré. Savent-ils que dans un flim, quand un personnage meurt, c'est pas pour de vrai ? Ne faudrait-il pas tourner des flims porno spécial ado ? Fafa ?
Avatar de l’utilisateur
phil burn out
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1914
Inscription: 07 Avr 2003, 19:54
Localisation: Montagne de Reims

Messagepar TerrY » 18 Sep 2005, 16:24

Seuls les abrutis voient le porno comme autre chose qu'un divertissement ou un spectacle. Les rapports sont volontairement exagérés, tout comme dans la plupart des grosses productions ciné actuellement.
A chacun de faire la part des choses, ce n'est pas parce que dans un flm de gangster je vois quelqu'un tuer gratuitement quelqu'un que je vais aller faire la même chose dans la rue.

La seul éducation sexuelle valable est l'expérience du "terrain".
Si un jeune éjacule sur le visage de sa copine parce qu'il a vu ça dans un film, je pense qu'il s'en prendra une bonne dans la gueule et il comprendra vite qu'il ne faut pas recommencer.
Donc je ne vois pas pourquoi on condamnerai le porno et pas les films violents.

Par contre, je ne sais plus qui a dit ça plus haut, mais les conditions de tournage sont parail-il parfois épouvantables, les actrices traitées comme du bétail, ce qui peut inciter à ne plus "consommer" :wink:
Avatar de l’utilisateur
TerrY
Casquette à l'envers. Je bois, je n'danse pas
 
Messages: 72
Inscription: 09 Mar 2004, 21:27
Localisation: Metz

Messagepar maxsauzaie » 18 Sep 2005, 17:06

il peut egalement en reponse la tabasser
maxsauzaie
 

Messagepar Sat » 18 Sep 2005, 17:22

Rémi, content de voir que t'en as pas fini avec moi. idem pour moi ! :wink:

Sinon je suis tout a fait d'accord avec toi sur le fait que les films pornos (souvent mais pas tout le temps) présentent une facade écoeurante des rapports hommes / femmes et de la femme, souvent mis au rang d'objet. Tout comme l'home est recallé au rang de machine à tringler. On est d'accord là dessus.
Si je ne l'évoque pas, c'est justement parce quon est d'accord sur ce fait. Alors allons plus loin. Il est clair pour moi que les films pornos ont un rôle minime dans la dégradation de le femme, comparés à tout ce qu'on peut voir dans notre vie de tous les jours. Tu as trouvé un exemple concret Rémi, et malheureusement, on peut en trouver beaucoup d'autres...

Pour revenir sur ce que disait Flo, je trouve que c'est un point important. Dans le sens où tout compte fait, chaque expérience avec le porno est différente selon nos histoirees personnelles. Le fait de visionner un porno peut modifier notre histoire, tout comme ce que l'on a déjà vécu peut modifier notre vision du porno.

Et je trouve aussi intéressant de voir revenir plusieurs fois le terme "éducation". Il est tout a fait normal que le "problème du porno" soit récurent chez les ados, dans le sens où c'est quand même la période de construction physique et psychologique la plus importante. Bien sur il y a bien d'autres manifestations d'ordres sexuelles dans la construction de l'individu, mais celle-ci est totalement consciente, et pose de certains problèmes concrets.
A croire que tout compte fait, c'est bien l'éducation qui joue un rôle, et pas seulement un type de film. Et l'éducation, elle commence tôt, dès la période de "bas âge", à l'école, à la maison. Pour beaucoup de parents, la séxualité est encore un sujet tabou. Pour l'école, elle se dit ouverte, moderne, mais, pour ma part, c'est en classe de première, à la fin de l'année, qu'on a eu un cours sur la puberté (le cours consistait à lire un livret de l'éducation nationale pendant le cours de Biologie = 1h00 de silence), les poils qui poussent, les émissions nocturnes, les règles. Un peu étrange et décalé non ?
Peut être que cette étape est plus importante qu'on ne le croit, et que les aides que sont censées représenter l'école et la famille ne jouent pas leurs rôle tout compte fait. Ou le font mal, je ne sais pas, mais c'est intéressant, et mine de rien, c'est peut être le coeur du problème.

Enfin, pour ce qui est des "coulisses" des tournages, je ne sais pas trop. Je vais aller voir le lien quand j'aurais le temps. En même temps, ça parait bête, mais c'est un travail pour les acteurs et les actrices. C'est pas une planque comme bouleau je suppose. Les tournages, tu bosses comme si t'étais à la chaine.
Et sans faire le connard, je ne pense pas qu'il n'y aie que les actrices qui soient traités comme du bétail. je pense que les acteurs doivent quand même bien être traités comme des machines aussi...

A ce propos, j'ai une petite question. Que le porno renvoie une image détérioré de la femme, en tant qu'objet, on est d'accord. Mais qu'en est il de l'homme ? Est ce que le porno ne renverrait pas une image totalement érroné de l'homme, en tant que machine à baiser bodybuildé, bête comme ses pieds, violents et beaufs ? Est ce que les hommes, d'une manière générale peuvent aussi souffrir d'être perçu comme tel ? Je pose la question, et attend vos réponses...
Avatar de l’utilisateur
Sat
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 275
Inscription: 13 Jan 2003, 14:10

Messagepar TerrY » 18 Sep 2005, 18:22

maxsauzaie a écrit:il peut egalement en reponse la tabasser

oui mais dans ce cas on s'écarte du sujet, ça devient de la violence conjugale :lol:
Avatar de l’utilisateur
TerrY
Casquette à l'envers. Je bois, je n'danse pas
 
Messages: 72
Inscription: 09 Mar 2004, 21:27
Localisation: Metz

Messagepar ches » 18 Sep 2005, 18:24

Tout à fait d'accord, combien de gamin ont un paniqué en comparant leurs zguegue aux bites de taureau des hardeurs, combien de jeunes adultes et adultes voient plsu l'acte sexuel comme une performance, il faut que ça dure une demi heure tout le temps, il faut forcément dominer la femme, il faut etre fort, insensible...bref le cinéma porno donne des images faussé de l'homme, de la femme et de l'amour MAIS il n'est pas la pour représenter la réalité, juste donner du plaisr aux hommes et femmes qui regardent. Quelques part, le porno n'est que de la fiction, en aucun cas un documentaire, apres, il faut pouvoir decoder tout ça, mais ce n'est pas à l'industrie pornographique de faire ça, c'est aux parents, à l'ecole, aux medias.
Et puis apres c'est comme tout, il y a de bon bouquin et des mauvais, le porno c'est pareil.
ches
 

Messagepar JéErevan » 18 Sep 2005, 18:56

Sat a écrit:A ce propos, j'ai une petite question. Que le porno renvoie une image détérioré de la femme, en tant qu'objet, on est d'accord. Mais qu'en est il de l'homme ? Est ce que le porno ne renverrait pas une image totalement érroné de l'homme, en tant que machine à baiser bodybuildé, bête comme ses pieds, violents et beaufs ? Est ce que les hommes, d'une manière générale peuvent aussi souffrir d'être perçu comme tel ? Je pose la question, et attend vos réponses...


je suis d'accord...ça donne pas une image très valorisante des mecs....parfois ça fout des complexes aussi; c'est plutôt un argument anti-porno...
cela dit, dans certains pornos, t'as des types franchement pas jolis...ça rassure aussi quelque part...
Avatar de l’utilisateur
JéErevan
Faudrai' qu'jarrête de bédave, que j'arrête de pillave
 
Messages: 768
Inscription: 16 Fév 2005, 23:39
Localisation: saint etienne

Messagepar maxsauzaie » 18 Sep 2005, 20:06

J'y pense, ca vaut ce que ca vaut, pour pouvez vous pencher sur un numero des inrocks sorti cet ete sur le sexe, avec temoignages, reportages et opinions, assez bien foutu.
maxsauzaie
 

Messagepar Rémi » 18 Sep 2005, 20:11

Sat a écrit:
A ce propos, j'ai une petite question. Que le porno renvoie une image détérioré de la femme, en tant qu'objet, on est d'accord. Mais qu'en est il de l'homme ? Est ce que le porno ne renverrait pas une image totalement érroné de l'homme, en tant que machine à baiser bodybuildé, bête comme ses pieds, violents et beaufs ? Est ce que les hommes, d'une manière générale peuvent aussi souffrir d'être perçu comme tel ? Je pose la question, et attend vos réponses...



Bien sur que les films pornos donnent une image complètement décalée de l'homme. Une machine de brutalité avec une tête souvent disproportionnée par rapport au reste de son corps, incapable de dire plus de trois mots et de faire preuve de tendresse. Mais la différence c'est que ces films sont peu visionnés par la jante féminine, d'ailleurs il n'y a qu'a regarder les castings, les actrices correspondent beaucoup plus aux critères - types - du fantasme masculin que le contraire. Les hommes sont souvent assez laids d'ailleurs. Ce sont des films fait par des hommes pour les hommes ... la femme n'ayant qu'un rôle d'actrice - passive - et rarement celui de spectatrice... !
Rémi
 

Messagepar Zen » 18 Sep 2005, 21:32

wawa a écrit:Des fois j'aimerais que les mecs parlant ainsi en ai une, de "chatte", juste pour subir ce que nous subissons tous les jours rien qu'en sortant dans la rue ou en prenant le metro, et pas habillées comme des ***** pour autant.


il y a une autre solution, c'est que ces mecs se fasent draguer par des homos, je peux dire que ça calme... ça m'est arrivé y a quelques années (je parle de drague OUVERTE et EXLICITE genre "viens avec moi dans les buissons", pas d'homophobie dans mon propos) et ça rend super mal à l'aise, bien que je sois pas un dragueur invétéré (je drague pas du tout, j'ai jamais su comment on faisait), ça m'a vraiment fait sentir bizarre qu'un homme me considère comme un objet, après je peux pas comparer avec les remarques sexistes incessantes dans la rue ou le métro, mais ça peut peut-être donner une idée e inciter certains mecs à réfléchir sur leurs actes.


A ce propos, j'ai une petite question. Que le porno renvoie une image détérioré de la femme, en tant qu'objet, on est d'accord. Mais qu'en est il de l'homme ? Est ce que le porno ne renverrait pas une image totalement érroné de l'homme, en tant que machine à baiser bodybuildé, bête comme ses pieds, violents et beaufs ? Est ce que les hommes, d'une manière générale peuvent aussi souffrir d'être perçu comme tel ? Je pose la question, et attend vos réponses...


même si je sais que ça ne représente pas la réalité, je dois dire que la comparaison avec les acteurs de X ne me rend pas spécialement à l'aise également, et ça crée quand même des doutes chez pas mal d'hommes je pense
Avatar de l’utilisateur
Zen
Luttine Youth!
 
Messages: 2277
Inscription: 04 Jan 2003, 02:06
Localisation: Bologna violenta

Messagepar Peter Parker » 19 Sep 2005, 00:31

TerrY a écrit:Seuls les abrutis voient le porno comme autre chose qu'un divertissement ou un spectacle. Les rapports sont volontairement exagérés, tout comme dans la plupart des grosses productions ciné actuellement.
A chacun de faire la part des choses, ce n'est pas parce que dans un flm de gangster je vois quelqu'un tuer gratuitement quelqu'un que je vais aller faire la même chose dans la rue.


Je suis pas d'accord là, y'a beaucoup de personnes, surtout des jeunes, qui n'ont pas le recul nécessaire pour faire la part des choses... Tu crois que y'aurait autant d'histoires de tournantes dans des caves si y'avait pas des gang bang à répétitions dans les pornos actuels ? Vraiment pas sûr... Et je crois qu'en plus cette remarque est valable pour les "films de gangsters", même si c'est à un degré moindre...
Avatar de l’utilisateur
Peter Parker
L'œil de Rocky, les couilles à Rocco
 
Messages: 111
Inscription: 25 Aoû 2003, 16:07
Localisation: Atoll de Pom Pom Galli

Messagepar maxsauzaie » 19 Sep 2005, 03:31

Hum pas sur que les films representent une grosse part de l'influence dans ce cas, peut etre aussi egalement les paroles des groupes ecoutes (egalement les vetements, vocabulaire etc....mettant assez clairement en scene mon exemple), mais ce n'est qu'une hypothese de plus.
maxsauzaie
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Write It Yourself

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité