SMAC my bitch up

Votre Know-How dans les differents aspects stratégico-opérationnels en matière de cinéma, littérature, comix et kiffs-passion a déjà fait ses preuves au sein d'une micro-niche pluripotentiaire de recherche en perte de temps ? Prouvez-le encore.

SMAC my bitch up

Messagepar sal paradise » 16 Nov 2009, 15:43

Pour des besoins presque journalistiques, je suis à la recherche de gens (activistes du milieu musicale) qui pourraient répondre à
quelques questions sur les SMACS et leur répercutions sur l'activité musicale de la ville.
une SMAC, c'est une salle de musique actuelle, genre la Cartonnerie à REIMS, le Cargo à CAEN, la Vapeur à DIJON etc etc etc...

donc voilà, MP si intéressé(e)s.
Avatar de l’utilisateur
sal paradise
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1350
Inscription: 21 Aoû 2005, 23:16
Localisation: 7€ de l'heure / forfait à la demi-journée

Re: SMAC my bitch up

Messagepar buddy satan » 16 Nov 2009, 17:55

Y'en a pas à Metz, sinon j'aurais bien répondu (on peut faire de l'anticipation aussi).
Avatar de l’utilisateur
buddy satan
Je suis Florian Schall.
 
Messages: 5732
Inscription: 20 Déc 2004, 22:56
Localisation: Metz

Re: SMAC my bitch up

Messagepar daminos » 16 Nov 2009, 17:57

tu cherches quelle vision? celle des Smacs ou celles des activistes, ou les deux?
Avatar de l’utilisateur
daminos
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 923
Inscription: 06 Juil 2004, 09:49
Localisation: la guillotière emmerde les flics

Re: SMAC my bitch up

Messagepar sal paradise » 16 Nov 2009, 18:28

Je ne cherche que la vision des activistes, amateurs, consommateur de musique et autres, pour l'instant.
Savoir ce que ça a changé par exemple pour ceux qui organisaient des concerts dans des lieux alternatifs avant,
est ce qu'ils continuent ? Est ce que le rapport avec les "autorités" comprendre "Mairie" à changé après l'arrivée de la SMAC.
Ce que vous pensez de ce genre de salle en général, est ce que vous vous retrouvez dedans, ou au contraire vous avez été déçu ?
ce genre de trucs.
vous pouvez répondre ici si vous voulez, juste mentionnez de quelle ville vous parlez.
merci.
Avatar de l’utilisateur
sal paradise
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1350
Inscription: 21 Aoû 2005, 23:16
Localisation: 7€ de l'heure / forfait à la demi-journée

Re: SMAC my bitch up

Messagepar Lord Gonzo Bastardo » 16 Nov 2009, 18:40

à belfort, ça a permi à des nanas moches d'accèder à la hype et de trouver du boulot et de s'acheter des lunettes carrées. Sinon... euh c'est tout.
Avatar de l’utilisateur
Lord Gonzo Bastardo
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1386
Inscription: 27 Mai 2008, 15:52

Re: SMAC my bitch up

Messagepar FAFA-SAN » 16 Nov 2009, 19:09

:lol:
FAFA-SAN
 

Re: SMAC my bitch up

Messagepar el gep » 16 Nov 2009, 19:13

J'allais écrire quelque chose de pas très gentil, mais tu es là, Mega, alors...

Nous avons pû y jouer, à Belfort, plusieurs fois dans différents groupes. Ca nous a pas apporté grand-chose au final, mais je crois que c'est normal (que peut-on en attendre?).

Sinon, selon la politique, les gens qui gèrent la SMAC vont et viennent, tiennent des grands discours, font le jeu du copinage (plus ou moins) mais font pas grand-chose de terrible niveau programmation. Un peu les mêmes qu'ailleurs, avec deux-trois trucs qui changent pour faire style "ça change".
Ils font des soi-disant suivis de groupes locaux avec du prout-prout coaching/conseil bidon pour justifier auprès des politicards les subventions, comme un peu partout, me semble.

La SMAC, vraiment pas un berceau de créativité, d'émulation, d'échange et de découverte. Culture subventionnée tenue par les couilles, ouais!
Avatar de l’utilisateur
el gep
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1455
Inscription: 03 Mar 2009, 01:49
Localisation: Redrop city.

Re: SMAC my bitch up

Messagepar sal paradise » 16 Nov 2009, 20:00

c'est bien ce que je me disais,
d'autres sons de cloches ? ? ou bien c'est partout pareil ?
Avatar de l’utilisateur
sal paradise
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1350
Inscription: 21 Aoû 2005, 23:16
Localisation: 7€ de l'heure / forfait à la demi-journée

Re: SMAC my bitch up

Messagepar daminos » 16 Nov 2009, 20:04

yop

je te ferai bien mon analyse parce que je connais pas mal le sujet pour le voir de l'autre côté, mais ça va être un peu long. A la rigueur si j'ai un peu de temps je te ferai ça par mail.
Avatar de l’utilisateur
daminos
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 923
Inscription: 06 Juil 2004, 09:49
Localisation: la guillotière emmerde les flics

Re: SMAC my bitch up

Messagepar Luca » 16 Nov 2009, 20:26

chaque fois que je rentre dans une smac ils me forcent à sortir mes bières de mon sac
Avatar de l’utilisateur
Luca
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1999
Inscription: 30 Mai 2008, 23:32
Localisation: 25° N 71° W

Re: SMAC my bitch up

Messagepar el gep » 16 Nov 2009, 20:53

Ah-ha, bien vu, Luca.
Bon, après, ce que j'écrivais, c'est pas du crachat dans la soupe, disons qu'avec le temps, on voit bien les choses évoluer, ou plutôt, ne pas trop bouger.

Au lieu de se taper une fête de la musique pourrie et une fête de la salle autocongratulatrice avec des groupes locaux, pourquoi ne pas se faire rencontrer des groupes d'ici et d'ailleurs, via une programmation maligne, à la fois cohérente et variée? Multiplier les rencontres et développer les échanges!
Muah-ha-ha-ha-ha, Gep, politicard de merde, Gep, grande gueule relou de l'est, modemiste consensuel, crève!
Avatar de l’utilisateur
el gep
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1455
Inscription: 03 Mar 2009, 01:49
Localisation: Redrop city.

Re: SMAC my bitch up

Messagepar Tyb » 16 Nov 2009, 21:09

"Culture subventionnée tenue par les couilles"

pléonasme.
Avatar de l’utilisateur
Tyb
n° 10 dans ma team...
 
Messages: 549
Inscription: 16 Avr 2008, 17:27

Re: SMAC my bitch up

Messagepar el gep » 16 Nov 2009, 21:11

Béh oui.

C'est tout le problème.
Avatar de l’utilisateur
el gep
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1455
Inscription: 03 Mar 2009, 01:49
Localisation: Redrop city.

Re: SMAC my bitch up

Messagepar FAFA-SAN » 16 Nov 2009, 23:00

Pour y avoir bossé quelques années dans diverses SMAC (à l'époque où on commençait à ne plus appeler ces lieux les "cafés musiques", c'est dire si ça date !), les Smacs c'est globalement des bons repères à cachetonneurs et à opportunistes de la culture qui se sont trouvés un combat bien payé.

Et si tu arrives avec de grandes et bonnes idées, des projets, y'a des chances pour que tu te fasses calmer assez vite.
Sans parler des Smacs qui font un minimum de "social", où toute ton énergie finie pompée à gérer des petits casse-couilles qui te prennent (parfois à juste titre) pour un "suceur de la mairie" et qui croient que tout leur est du.

Y'a quelques exceptions... L'Épicerie Moderne, par exemple, pour citer un exemple près de "chez nous", je crois qu'ils sont "Smacisés", et qui, je trouve, ont plutôt une bonne équipe et une programmation un peu différente des autres Smacs, qui généralement partagent une programmation souvent similaire dans toute la France à 70%.
FAFA-SAN
 

Re: SMAC my bitch up

Messagepar sal paradise » 17 Nov 2009, 11:21

Cool. merci pour les avis que j'ai reçu.
putain, il est pas chouette le tableau !
je suis super surpris d'entendre les même sons de cloches absolument partout :
gouffre financier, gaspillage, copinage à tous les étages, programmation verrouillées par les tourneurs "mainstream",
manque total de réactivité, pseudo aides pour les groupes, formations autant inutiles qu'hors de prix.
bref, un outil de bobos, pour les bobos.

à part l'Epicerie Moderne, y a t-il d'autres lieux ou ça se passe mieux ??
Avatar de l’utilisateur
sal paradise
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1350
Inscription: 21 Aoû 2005, 23:16
Localisation: 7€ de l'heure / forfait à la demi-journée

Re: SMAC my bitch up

Messagepar daminos » 17 Nov 2009, 13:21

essaye d'avoir des avis de poitiers ou du nord avec des salles comme le confort moderne ou le grand mix, qui sont, à mon avis, les seules salles valables. tu peux essayer du côté de l'astrolabe à orléans aussi.
Avatar de l’utilisateur
daminos
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 923
Inscription: 06 Juil 2004, 09:49
Localisation: la guillotière emmerde les flics

Re: SMAC my bitch up

Messagepar Lord Gonzo Bastardo » 17 Nov 2009, 13:38

bah forcément aussi...
des subventions, du boulot dans le monde magique du rock n' roll, ça attire les crevards.

Mais le problême est pas seulement dans les salles, la musique ça grouille de parasites de toutes façons. Le problême c'est que dans les smacs on leur file du boulot. Le vrai soucis c'est la misère culturelle de tous ces bouffons. Mais est-ce surprenant?
Avatar de l’utilisateur
Lord Gonzo Bastardo
Je suis trop haut pour les clashs, renoi
 
Messages: 1386
Inscription: 27 Mai 2008, 15:52

Re: SMAC my bitch up

Messagepar daminos » 17 Nov 2009, 14:01

ben mon avis vite fait pour bien connaitre le sujet:

OUI ces salles sont attaquables et et facilement en plus. En revanche je ne pense pas qu'elle le soient pour les raisons évoquées. Les problèmes sont autres, et tiennent aussi à des sujets plus larges, notamment le droit du travail.
Le premier frein à la créativité c'est le système de l'intermittence des "artistes". Mais s'attaquer à ça revient à passer pour pour un vendu au néolibéralisme, un social traitre sarkozyste. Alors t'essayes d'expliquer qu'ils se trompent...mais va discuter avec un trou du cul de la CGT spectacle, tu verras que ces sacs à merde sont incapables d'entendre quoi que ce soit.
bref.
Avatar de l’utilisateur
daminos
Ce n'est pas qu'j'aime pas me mélanger mais disons Simplement qu'les aigles ne volent pas avec les pigeons
 
Messages: 923
Inscription: 06 Juil 2004, 09:49
Localisation: la guillotière emmerde les flics

Re: SMAC my bitch up

Messagepar xavier » 17 Nov 2009, 14:33

Entièrement d'accord avec Daminos sur ce coup là.
Exemple concret du temps où je jouais dans Overmars : Sur scène, on était 7 personnes et quand on avait de la chance il y avait un ingé son avec nous. Les SMACS étaient hyper frileuses à nous faire jouer, surtout sur des 1ères parties, parce que selon la loi du travail, vu le nombre de personnes impliquées à salarier, on coûte cher (à vue de nez 2000€). On y a bien joué une paire de fois, mais avec des contrats de cession quand même bien bancals, jamais dans les règles de l'art qui auraient permis d'être dans la légalité absolu.
Donc l'équation est simple : groupe cher qui n'attire pas suffisamment de public pour rentabiliser la soirée = groupe qu'on ne fait pas jouer.
Constat du même moment : bcp de 1ères parties (musicalement intéressantes) dans les SMACS et autres grandes salles étaient assurées par des duos ou trios max. Financièrement moins lourd et moins risqué.
On ne parle plus musique, on parle rentabilité ou risque minime.
Avatar de l’utilisateur
xavier
Jah Army!
 
Messages: 4489
Inscription: 04 Aoû 2002, 13:22
Localisation: à côté d'un appart de connards bruyants

Re: SMAC my bitch up

Messagepar Nuts » 17 Nov 2009, 15:03

Damien, exactement la discussion qu'on avait hier, c'est marrant.
En fin de compte il y a toujours un écart phénoménal entre les conditions et problèmes auxquelles ces structures tentent (plus ou moins ouvertement) d'amener des solutions et la réalité des choses. D'abord parce que le système semble défendre une professionnalisation de la musique alors qu'on sait qu'il est dans 99% des cas impossible d'en vivre quand on fait de la musique un minimum en "marge". Que l'intermittence est souvent synonyme de compromis artistique pour justifier du nombre d'heures nécessaires (j'en ai connu qui étaient forcés de monter des groupes de reprises pour jouer dans les bals de campagne...). Et aussi parce qu'il y a encore un écart substantiel entre l'offre (artistes) et la demande (public). Alors c'est sur que ces règles de rémunération ne risquent pas de faciliter l'accès à des groupes débutant dès qu'ils comptent plus de 4 ou 5 membres... En gros le DIY a encore de beaux jours devant lui
Avatar de l’utilisateur
Nuts
Double Poney
 
Messages: 160
Inscription: 05 Jan 2006, 13:52
Localisation: Lyon

Suivante

Retourner vers Hardcore is boring

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron